simple essay about love bestessaywriters com personal statement review primary homework help ks2 247 online homework help i need help with my vocabulary homework custom writing matters sample real estate development business plan

Santé Montréal

Coronavirus (COVID-19)

Maladie à coronavirus

  • Consultez les dernières communications concernant le coronavirus à partir de la section Appels à la vigilance et inscrivez-vous à la liste d'envoi pour recevoir nos communications par courriel.
  • Nous rappelons que l’identification des personnes possiblement contagieuses au triage et la mise en place des mesures d’hygiène et d’étiquette respiratoire dans les urgences et les cliniques demeurent essentielles en tout temps pour prévenir la transmission.

Point sur la santé des Montréalais

Dans le cadre de la série Le point sur la santé des Montréalais en période de pandémie, la Direction régionale de santé publique de Montréal souhaite explorer certains aspects de la santé des Montréalais, en ce temps de COVID19.

Qu'il s'agisse d'analyses plus approfondies des cas et des décès liés à la covid-19, ou de mettre en lumière les inégalités sociales, l'objectif de cette série est de montrer les répercussions de cette pandémie sur la vie de gens et leur état de santé, au-delà de la lecture des données classiques. 

Transmission, incubation et période de contagiosité

Les données scientifiques et épidémiologiques actuelles indiquent que le mode de transmission du SARS-CoV-2 semble se faire de façon prédominante via les gouttelettes lors d’un contact étroit prolongé ou par contact direct avec les gouttelettes des sécrétions respiratoires lors de toux ou d’éternuements de la personne.

De plus en plus de données épidémiologiques maintenant disponibles sur les cas répertoriés à travers le monde démontrent que la grande majorité des cas ont été liés à une transmission de personne-à-personne lors d’un contact étroit sans protection avec une personne présentant des symptômes respiratoires (OMS 2020).

La transmission semble se faire via le contact direct avec les muqueuses des voies respiratoires supérieures et des conjonctives. La proportion de transmission par contact indirect via les surfaces n’est pas bien connue.

Toutefois, la transmission par voie aérienne opportuniste (fines gouttelettes de sécrétions respiratoires infectées aérosolisées lors des interventions médicales générant des aérosols) n’est pas encore bien définie et selon les données scientifiques actuelles, les experts ne peuvent se prononcer sur l’exclusion d’une transmission par cette voie. La contribution possible d’une transmission par voie aérienne dans certaines conditions doit donc être prise en compte notamment afin de limiter la transmission en présence de cas admis dans les milieux de soins.

Puisque des particules virales se retrouvent dans les selles, une transmission fécale-orale est aussi possible.

Jusqu’à présent, la période d’incubation moyenne a été estimée entre 5 et 6 jours. Cependant, elle pourrait s’étendre jusqu’à 12,5 jours. Par prudence, on suggère aux fins de la recherche de l’exposition et de la surveillance des contacts de considérer une période de 14 jours. 

Note : ces éléments sont donnés à titre indicatif. Ces informations sont basées sur les données disponibles à l'heure actuelle et sont appelées à être précisées selon la diffusion de nouvelles connaissances. 

Compte tenu des nouvelles évidences scientifiques et des recommandations d’autres autorités de santé publique, l’INSPQ et le MSSS ont réduit la période de contagiosité pour la COVID-19 de 14 jours à 10 jours en date du 27 août 2020

La durée de la période d’isolement pour les cas confirmés de COVID-19, équivalente à la période de contagiosité, est également réduite à 10 jours.

Signes et symptômes

L’INSPQ considère les symptômes suivants comme évocateurs de la COVID-19 :

Symptômes du groupe A : Au moins 1 symptôme parmi les suivants 

  • Fièvre
  • Toux
  • Difficulté respiratoire
  • Anosmie
  • Agueusie

OU

Symptômes du groupe B : Au moins 2 symptômes parmi les suivants 

  • Un symptôme général : douleur musculaire, céphalée, fatigue intense ou myalgie
  • Mal de gorge
  • Un symptôme gastro-intestinal : diarrhée, nausées, vomissements
     

Source : INSPQ, Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté : recommandations intérimaires (PDF)

Anosmie  - Perte du goût - Obstruction nasale

L’anosmie brutale sans obstruction nasale, accompagnée ou non d’agueusie, a été rapportée en lien avec la COVID-19 et a été ajoutée à la liste de symptômes permettant le diagnostic clinique. 

Symptômes gastro-intestinaux

En ce qui concerne les symptômes gastro-intestinaux, nos enquêtes ont révélé une minorité de cas dont la présentation initiale était strictement digestive. 

Manifestations cutanées

Plusieurs manifestations cutanées ont été rapportées en lien avec la COVID-19. 

Signes radiologiques

Les signes radiologiques sont davantage décelables à la tomographie (75 % des cas) qu’à la radiographie simple (10-15 % des cas).

Indications pour les tests

Le MSSS a publié le 4 juin des nouvelles priorités et recommandations pour les tests compte tenu d’un accroissement de la capacité. 

Priorités pour les tests

Précautions additionnelles

Les précautions additionnelles recommandées dans différents milieux cliniques sont disponibles sur le site Web de l’INSPQ.

Prélèvements TAAN

Un TAAN pour SARS-CoV-2 pourra être effectué sur les prélèvements suivants : 

  • Prélèvements des voies respiratoires inférieures si possible : expectorations ou liquide de lavage bronchoalvéolaire ou aspiration endotrachéale
  • Prélèvements des voies respiratoires supérieures : aspiration ou prélèvements direct nasopharyngé ET oropharyngé à l’aide d’un écouvillon velouteux (flocked swab). 
    Utiliser un seul écouvillon pour effectuer à la fois le prélèvement de gorge et nasopharyngé. En l’absence d’écouvillon velouteux, les expectorations et les écouvillons de gorge à l’aide d’une tige de polyester sont acceptables. 

Le milieu clinique doit s’assurer de communiquer le résultat au patient.

Levée de l'isolement et de la quarantaine

Les cas confirmés de COVID-19 doivent rester en isolement : 

  • Pour une période minimale de 10 jours* suivant l’apparition des symptômes (soit la durée de la période de contagiosité) ET
  • Au moins 48h après résolution de la fièvre ET
  • Au moins 24h après résolution des symptômes.

*À noter que la durée de la période d’isolement minimale est augmentée à :

  • 21 jours pour les cas confirmés de COVID-19 qui ont séjourné aux soins intensifs
  • 28 jours pour les cas qui sont immunosupprimés 

En savoir plus

Les personnes ayant eu une exposition à risque modéré (passé plus de 15 minutes à moins de 2 mètres) ou élevé (vécu sous le même toit, partenaire sexuel) à un cas de COVID-19 confirmé par laboratoire doivent rester en quarantaine pour une période de 14 jours, soit la durée de la période d’incubation.

Déclarations et signalements

Déclaration d’un cas ayant obtenu un résultat de TAAN positif

Les cas ayant obtenu un résultat positif par TAAN seront déclarés à la DRSP par le laboratoire. Il n’est plus nécessaire pour les médecins de signaler les cas de COVID-19 à la DRSP même en présence d’un tableau de maladie respiratoire sévère (MRSI). Par contre, continuer de signaler les MRSI causées par d’autres agents que le SARS-CoV-2 (ex. : MERS-CoV, influenza aviaire).

Signalement d'une éclosion de COVID-19

Dès le début de l'éclosion de COVID-19, retournez le formulaire de signalement d'éclosion (DOCX) rempli à la Direction régionale de santé publique de Montréal par : courriel à madonoso.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca ou télécopieur au 514 528-2461.

Signalement d'un décès

En cas de décès, faire parvenir par télécopieur le constat de décès (SP3) au 514 528-2461.

Premiers soins psychologiques en temps de pandémie

La santé psychologique de la population est un enjeu important de cette pandémie. La série de capsules de formation COVID-19 : Premiers soins psychologiques à la portée de tous propose des gestes simples pour améliorer le bien-être psychologique des personnes avec qui vous interagissez.

Que vous soyez professionnels de la santé, intervenants dans un organisme communautaire, bénévoles ou simplement intéressés à contribuer au bien-être collectif, ces capsules sont pour vous. 

D'une durée de 5 minutes ou moins, chaque capsule propose un contenu pratico-pratique, facile à intégrer dans le quotidien.

Premiers soins psychologiques - Découvrez les vidéos!

Outils d'information

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Éditée par : Direction régionale de santé publique.
Dernière mise à jour le : 26 octobre 2020