Santé Montréal

Chaleur accablante

Cliquer pour fermer l'accordéon

Cliquer pour ouvrir l'accordéon

Description

Chaleur accablante

Environnement Canada émet des avertissements de chaleur lorsque la température atteint 30 °C et que l’indice Humidex (température et taux d’humidité combiné) atteint 40. La chaleur accablante cause surtout de l’inconfort chez la population. 

Chaleur extrême

La « chaleur extrême » a été définie par les autorités de santé publique afin de prévoir les épisodes de chaleur qui risquent le plus d’avoir un impact sur la santé des personnes vulnérables. Les conditions météorologiques d’un épisode de « chaleur extrême » se traduisent à Montréal par : 

  • trois jours consécutifs où la température moyenne maximale atteint 33 °C et la température moyenne minimale ne descend pas sous les 20 °C, 
  • ou lorsque la température ne descend pas en bas de 25 °C durant deux nuits consécutives. 

Environnement Canada n’émet pas d’avertissement de chaleur extrême, mais ses prévisions météorologiques permettent d’anticiper les situations qui pourraient devenir problématiques. 

Saviez-vous que...

  • La chaleur extrême peut provoquer différents problèmes de santé, surtout chez les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes souffrant de problèmes de santé mentale (incluant la dépendance à l'alcool ou aux drogues) et les enfants de 4 ans et moins.
  • Le dernier épisode épisode de chaleur extrême survenu à Montréal en 2018 aurait entraîné le décès d’une soixantaine de personnes.
  • Les principaux problèmes de santé liés à la chaleur sont : la déshydratation (bouche sèche), les maux de tête, les étourdissements, la confusion, les évanouissements.
  • En présence de ces symptômes, il est recommandé de téléphoner à Info-Santé en composant le 8-1-1 ou de consulter un professionnel de la santé. 
  • En plus de ces symptômes, s’il y a présence de fièvre, un coup de chaleur pourrait survenir, ce qui est une urgence médicale. Dans ce cas, on doit appeler le 9-1-1 pour avoir de l’aide.
Haut de page

Symptômes

Haut de page

Quand consulter

Haut de page

Complications

Haut de page

Protection et prévention

Lorsqu’il fait très chaud, il faut :

  • Passer quelques heures par jour dans un endroit frais, idéalement climatisé
  • Boire beaucoup d’eau, sans attendre d’avoir soif
  • Réduire les efforts physiques

L’entourage des personnes âgées et des personnes qui souffrent de maladies chroniques ou de problèmes de santé mentale (incluant les dépendances à l'alcool ou aux drogues) devrait prendre régulièrement des nouvelles de leurs proches lors des canicules afin de s’assurer qu’elles suivent les conseils de prévention et de les aider en cas de besoin.  

Personnes âgées et personnes avec problèmes de santé physique ou mentale

Les personnes à risque et leur entourage peuvent se familiariser avec les bons comportements à adopter en période de chaleur accablante ou extrême, en consultant le carton d'information, Il fait très chaud!.

L’information concernant la chaleur est également disponible dans d’autres langues, cliquez sur la langue qui vous intéresse pour télécharger les documents :

Messages de prévention rédigés en diverses langues (PDF) :

Personnes avec des problèmes de santé mentale

Les personnes qui ont des problèmes de santé mentale peuvent également en savoir plus, en consultant la fiche d'information sur la chaleur et la santé mentale.

Enfants 0-4 ans

Les enfants du groupe des 0-4 ans sont également très vulnérables, lors des périodes de canicule. Pour connaître les mesures de précaution à prendre, consulter la fiche Il fait très chaud! en français.

Documentation destinée aux parents et à l’entourage des enfants de 0 à 4 ans rédigée en diverses langues (PDF) :

Haut de page

Facteur de risques

Haut de page

Aide et ressources

Haut de page

Traitements

Haut de page

Personnes à risques

L’ensemble de la population devrait prendre ses précautions en cas de chaleur accablante ou extrême. Certaines personnes sont cependant plus à risque :

  • Les personnes âgées
  • Les personnes qui souffrent de maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, respiratoires, rénales ou neurologiques
  • Les personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale, notamment de schizophrénie, ou de dépendance à l'alcool ou aux drogues
  • Les enfants âgés de 0 à 4 ans
  • Les travailleurs

    • Pour les employeurs de la région de Montréal et leurs employés, plus particulièrement dans les industries suivantes : construction, municipal
    • Travailler à la chaleur, peu importe le secteur, présente des risques pour la santé, surtout lors des premières journées de canicule. Le corps a besoin de temps pour s’habituer à un changement de température à la hausse. Cela est d’autant plus vrai pour les travailleurs qui effectuent des tâches physiques exigeantes, à un rythme continu dans des endroits peu aérés et sous le soleil. 
    • Différentes mesures de prévention doivent être prises : en plus de boire beaucoup d’eau et de se couvrir légèrement pour se protéger d’un coup de chaleur possible, consulter les conseils que la CNESST diffuse concernant les coups de chaleur et leur prévention. De plus, ces conseils permettent de reconnaître les premiers symptômes du coup de chaleur et de pouvoir intervenir si un collègue ou un employé éprouve des malaises.

Haut de page

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2019.05.15