Santé Montréal

- Professionnel, Communiqués, Actualités, Direction de santé publique

Le Directeur de santé publique de Montréal présente les principaux constats de l’enquête santé réalisée auprès des victimes des inondations

Inondations printanières 2017

Le Directeur de santé publique de Montréal, Dr Richard Massé, dévoile aujourd’hui les faits saillants d’une enquête santé réalisée auprès des personnes victimes des inondations dans la région de Montréal. « Notre enquête révèle que près de 70 % des répondants ont rapporté avoir eu des problèmes d’anxiété, de perturbation du sommeil ou des troubles de concentration depuis les inondations » indique le Dr Massé. Il rappelle à la population sinistrée l’importance de faire appel aux services de santé mis en place et de ne pas hésiter à composer le 8-1-1 pour obtenir de l’aide.

Méthodologie

Près de 200 ménages ont répondu à un questionnaire administré lors d’une opération porte-à-porte du 17 au 25 mai dernier par des équipes de la Direction régionale de santé publique (DRSP) du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal. L’échantillon est représentatif de l’ensemble des sinistrés montréalais, soit 20 % de Cartierville, 35 % de l’Île Bizard et 45 % de Pierrefonds. De plus, 21 % des répondants habitaient des résidences catégorisées rouges par le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) (réintégration non possible pour des raisons de sécurité ou de santé); 30 %, catégorisées jaune (réintégration possible avec le respect de certaines règles de sécurité ou de santé); 36 %, catégorisées vert (réintégration possible) et 13 % n’avaient pas encore été catégorisées lors du passage de la DRSP.

Problèmes de santé mentale chez près de 70 % des répondants

L’enquête révèle que les sinistrés sont proportionnellement près de cinq fois plus nombreux à considérer leur état de santé mentale passable ou mauvais comparativement à la population montréalaise, soit 24 % vs 5 %. Près de sept personnes sur dix (67 %) rapportent des problèmes d’anxiété, une perturbation du sommeil ou encore un trouble de la concentration depuis les inondations. Cette proportion s’élève à 74 % chez les personnes évacuées. « Les soucis financiers peuvent contribuer aux problèmes d’anxiété chez les personnes sinistrées, d’autant plus que l’enquête révèle que 75 % des répondants n’étaient pas assurés pour les inondations. Cette proportion s’élève d’ailleurs à 80 % chez les personnes évacuées » commente le Dr Massé.

Problèmes de santé physique chez 35 % des ménages

Les répondants sont aussi proportionnellement plus nombreux à considérer leur état de santé physique passable ou mauvais comparativement à la population montréalaise, soit 20 % vs 12 %. Un ménage sur trois (35 %) rapporte des problèmes de santé physique survenus depuis les inondations. Plus de la moitié des problèmes mentionnés concernent la santé respiratoire, comme la présence de toux, d’irritations ou de difficultés respiratoires. « La moisissure qui se développe rapidement après les inondations peut causer ou aggraver les problèmes respiratoires. Il est donc très important d’effectuer les travaux nécessaires pour éviter d’être exposé à la moisissure » rappelle le Dr Massé. Ce constat est d’autant plus préoccupant que près de la moitié des répondants considèrent ne pas avoir la capacité physique ou financière de procéder au nettoyage.

Soutien aux personnes sinistrées

Plusieurs programmes et services ont été mis en place pour soutenir les personnes victimes des inondations :

  • Programmes d’aide financière pour les sinistrés : 1 888 643-AIDE (2433) ou urgencequebec.gouv.qc.ca
  • Réintégration du domicile et nettoyage : urgencequebec.gouv.qc.ca et santemontreal.qc.ca
  • Services de santé et psychosociaux : 8-1-1 ou santemontreal.qc.ca

Rapport complet de l’enquête santé

Le rapport complet de l’enquête santé sera rendu disponible dès que possible. Une deuxième collecte de données est prévue dans quelques mois pour suivre l’évolution de l’état de santé des ménages victimes des inondations et informer les partenaires des résultats afin qu’ils puissent adapter, s’il y a lieu, leur offre de services aux besoins de cette population.

Prévenir aujourd’hui, mieux vivre demain

La Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal dessert l’ensemble de la région montréalaise. Elle travaille à améliorer et protéger la santé de la population, notamment lors des situations d’urgence. Pour plus d’information : dsp.santemontreal.qc.ca ou @Santepub_Mtl.

Lire le communiqué (PDF)

Pour en savoir plus (section : Inondations printanières 2017)

Source : Direction régionale de santé publique CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

catégories: Professionnel, Communiqués, Actualités, Direction de santé publique

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Dernière mise à jour le : 01 juillet 2020