research papers science stress research paper personal statement finance college essay header help with homework online nursing research papers help us with your homework academic assignement governance

Santé Montréal

Statistiques

Quelques statistiques pour Montréal relativement à des déterminants sociaux et des disparités existant entre les territoires des communautés locales, des CIUSSS/CSSS/CLSC ou des arrondissements

Défavorisation

  • En 2011, les Montréalais sont proportionnellement plus nombreux à vivre dans un milieu défavorisé socialement (36,5 %) que les autres Québécois (19,8 %).
  • Près de trois Montréalais sur dix sont défavorisés à la fois socialement et matériellement.

Inégalités matérielles et sociales

  • Les CIUSSS de l’Est et du Nord sont les territoires où l’on trouve la plus grande part de la population vivant dans des conditions matérielles défavorables (59 % et 49 %).
  • C’est dans le CIUSSS du Centre-Sud que l’on trouve la plus large part de la population vivant dans des conditions socialement défavorables, soit environ 2 personnes sur 3.

Regard sur la défavorisation en 2011 - Région sociosanitaire de Montréal

Accès aux fruits et légumes

  • En 2010, 43,5 % des Montréalais ont un accès nul ou négligeable (< 215 pi2) à des fruits et légumes frais à distance de marche (500 mètres) tandis qu'une proportion équivalente de la population (39,2%) bénéficie d'un excellent approvisionnement (>850 pi2).

Étude sur l'accès aux aliments santé à Montréal - Six ans après la première étude, même disparité ?

Accès à un logement de qualité et abordable

  • En 2011, 40 % des ménages locataires consacrent plus de 30 % de leur revenu à l’habitation, alors que cette proportion est de 23 % pour les ménages propriétaires. De plus, 81% des ménages sous le seuil de faible revenu consacrent plus de 30% de leur revenu au logement.
  • En 2014, les ménages locataires sont plus affectés par les problèmes d’insalubrité : près de 30 % d’entre eux ont rapporté avoir des moisissures apparentes ou des traces d’infiltration d’eau dans leur logement, une proportion trois fois plus grande que celle des ménages propriétaires (11 %).

Pour des logements salubres et abordables : rapport du directeur de santé publique de Montréal 2015

Développement des enfants

  • En 2012, au moment de leur entrée à l’école, 29 % des enfants sont vulnérables dans au moins un domaine de développement, soit une proportion plus élevée que dans le reste du Québec (25 %).
  • Les résultats par territoire de CSSS révèlent des disparités importantes sur le territoire montréalais, la proportion d’enfants de maternelle vulnérables dans au moins un domaine variant de 21 % à 36 % selon les CSSS.

Portrait montréalais du développement des enfants à la maternelle

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 27 octobre 2020