Santé Montréal

Lymphogranulome vénérien (LGV)

Description

Le lymphogranulome vénérien (LGV) est une infection transmise sexuellement (ITS) qui atteint les ganglions et les vaisseaux lymphatiques. Le LGV est causé par 3 souches bien précises (L1, L2 et L3) de la bactérie Chlamydia Trachomatis (les autres souches de cette bactérie causent la chlamydiose).

Depuis quelques années, on note l’apparition de cette maladie au Canada, alors qu’on l’observait jusqu’à maintenant surtout dans les pays tropicaux.

S’il n’est pas soigné, le LGV peut entraîner des complications chroniques importantes.
 

Haut de page

Symptômes

Haut de page

Quand consulter

Haut de page

Complications

Haut de page

Protection et prévention

Vaccination

Aucun vaccin ne protège contre la LGV.

Protection sexuelle

Le condom est la meilleure façon d’éviter d’attraper la LGV lorsqu’il est utilisé :

  • à chaque relation sexuelle;
  • pour les relations orales (bouche-pénis), vaginales et anales;
  • avant tout contact des organes génitaux d’une personne (pénis, vulve, vagin, anus) avec les organes génitaux du partenaire;
  • pour toute la durée de la relation sexuelle.


Le gant de latex est la meilleure façon d’éviter la transmission la LVG lors d’insertion de doigts ou du poing dans l’anus. Il faut changer de gant pour chaque partenaire.

La digue dentaire diminue le risque de transmission lors de relations orales (bouche-vulve et bouche-anus). La digue dentaire est un carré de latex qui couvre la vulve ou l’anus pour éviter le contact direct avec la bouche.

Haut de page

Facteur de risques

Haut de page

Aide et ressources

La LGV ne se dépiste pas comme d’autres infections transmises sexuellement et par le sang. Une prise de sang permet de préciser le diagnostic dans certains cas. Pour plus d’information, communiquez avec Info-Santé 8-1-1.

Haut de page

Traitements

Haut de page

Personnes à risques

Pour l’instant, au Canada, la maladie atteint surtout des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes.

Haut de page

Éditée par :Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2015.05.22

Avant de vous rendre à l'urgence