Santé Montréal

Nouvelle

Cas de méningite à Montréal

Mise à jour en date du 26 mars 2019

Cas d'infection à méningocoque à Montréal - Sérogroupe identifié

Une jeune femme étant décédée des suites d'une infection à méningocoque le 23 mars dernier, la Direction régionale de santé publique de Montréal a procédé à une enquête épidémiologique et à l'identification des contacts étroits. 

La DRSP de Montréal a rejoint et évalué plus de 100 personnes afin d’identifier celles qui répondaient à la définition de contact étroit et donc, qui nécessitaient un traitement préventif. Toutes ces personnes ont déjà reçu un antibiotique. De plus, les analyses de laboratoire ont confirmé aujourd’hui que la bactérie en cause était du sérogroupe B. Le vaccin Bexsero qui protège contre ce sérogroupe sera donc offert aux personnes identifiées comme contacts étroits, pour compléter le traitement préventif.

Transmission d’une infection à méningocoque

Les personnes considérées comme contacts étroits sont :

  • Les personnes qui habitent sous le même toit;
  • les personnes qui auraient eu un contact sexuel avec la personne concernée;
  • les personnes qui auraient été en contact direct avec les sécrétions respiratoires de la personne concernée (baiser prolongé)

L’infection à méningocoque peut être transmise par les sécrétions respiratoires, mais la bactérie n’est pas aussi contagieuse que les microbes qui causent les rhumes, la grippe, ou encore, des maladies comme la rougeole. Elle ne se transmet pas simplement en respirant l’air dans un espace où une personne malade se trouve, ni en ayant un contact superficiel, par exemple en faisant une accolade ou en embrassant sur les joues une personne infectée.

Protection et prévention

Dans la présente situation, la DRSP de Montréal ne recommande pas de traitement préventif spécifique aux autres personnes qui ne répondent pas à la définition de contact étroit. Toutefois, elle rappelle l’importance de recevoir tous les vaccins de base prévus au Programme québécois d’immunisation. Les personnes dont la vaccination est incomplète peuvent la mettre à jour en prenant rendez-vous dans leur CIUSSS ou dans une clinique médicale qui offre ce service.

Rappel
Si vous avez des inquiétudes au sujet de votre santé ou celle d'un proche, communiquez avec Info-Santé au 8-1-1.

Source

Dans les médias

catégories: Population, Actualités, Professionnel, Direction de santé publique, Actualités, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal