Santé Montréal

Nouvelle

- Population, Services de santé, Prévention, Actualités, CHU Sainte-Justine

Des pratiques parentales positives en bas âge pourraient prévenir les symptômes du TDAH chez l’enfant

Favoriser des pratiques parentales positives en portant attention au tempérament de l’enfant pourrait aider à prévenir les symptômes du TDAH, montre une étude menée à l’UdeM et au CHU Sainte-Justine.

Des études ont montré qu’il est possible d’atténuer les manifestations du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) chez l’enfant en adoptant des pratiques parentales positives, comme encourager son enfant, le rassurer, structurer ses tâches et, bien sûr, lui donner de l’affection.

Toutefois, peu d’études ont mesuré l’effet d’un parentage positif combiné avec la capacité d’un enfant à réprimer ses comportements inadéquats, aussi appelé contrôle inhibiteur, sur l’évolution des symptômes de ce trouble. C’est précisément ce qu’a cherché à démontrer Charlie Rioux, diplômée du Département de psychologie de l’Université de Montréal, avec sa collègue Julie Murray, de l’École de psychoéducation. Et ce qu’elles ont découvert pourrait permettre d’élaborer des interventions plus ciblées pour prévenir l’apparition et l’exacerbation de ces symptômes.

L’étude a été menée sous la direction de Natalie Castellanos Ryan et Jean Séguin, professeurs à l’Université de Montréal et chercheurs au CHU Sainte-Justine, ainsi que de Sophie Parent, professeure à l'UdeM.

Un suivi sur sept ans

Leur étude, qui vient d’être publiée dans la revue scientifique Development and Psychopathology, repose sur des données recueillies auprès de 195 mères de la région de Montréal. Celles-ci ont répondu à un questionnaire de la première année de l’enfant, soit dès l’âge de cinq mois, jusqu’à ses sept ans. Les chercheuses ont examiné le lien entre le parentage positif des mères lorsque leur enfant avait quatre ans et le contrôle inhibiteur de l'enfant à six ans dans la prédiction des symptômes du TDAH à l'âge de sept ans.

Consultez l'article complet pour plus d'information.

 

Source : CHU Sainte-Justine

catégories: Population, Services de santé, Prévention, Actualités, CHU Sainte-Justine

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Dernière mise à jour le : 06 décembre 2019