Santé Montréal

- Population, Santé des femmes, Santé des hommes, Services sociaux, Services de santé, Prévention, Actualités, Professionnel, Communiqués

Dévoilement du Plan d'action montréalais en itinérance 2018-2020

Parce que la rue a différents visages

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a dévoilé le Plan d'action montréalais en itinérance 2018-2020. Elle était accompagnée pour l'occasion de Rosannie Filato, responsable du développement social et communautaire, de l'itinérance, de la jeunesse, de la condition féminine et des sports et loisirs au comité exécutif de la Ville de Montréal, et de représentants des milieux gouvernemental, institutionnel, privé et communautaire ainsi que des services municipaux et arrondissements. Le plan adopté aujourd'hui à la séance hebdomadaire du comité exécutif est le résultat d'une consultation menée auprès des partenaires ainsi que d'une centaine de personnes en situation d'itinérance.   

Intitulé Parce que la rue a différents visages, le nouveau plan d'action montréalais en itinérance privilégie une approche globale et ambitieuse qui s'appuie sur un continuum de ressources afin de répondre, dans les différents quartiers touchés, aux besoins fondamentaux des personnes en situation d'itinérance ou à risque de le devenir.  

« Nous avons un plan ambitieux qui nous permettra de poursuivre nos efforts pour rejoindre et aider toutes les personnes en situation d'itinérance, selon leur différents parcours de vie. J'ai espoir qu'en travaillant en relation étroite avec nos partenaires et les arrondissements, et en consultant sur une base régulière les personnes de la rue, nous parviendrons à améliorer les conditions de vie et le mieux-être de ces citoyens extrêmement vulnérables », a déclaré la mairesse Valérie Plante. 

Échos d'une vaste consultation

Ce nouveau plan, doté d'un budget triennal de 7,8 M$, prend en compte des orientations recueillies grâce à la consultation menée auprès de dizaines de partenaires publics, des services municipaux et des arrondissements, de plusieurs dizaines d'organismes communautaires et d'une centaine de personnes en situation d'itinérance. Ce plan et ses 40 actions, déclinées en 4 axes, visent à répondre aux besoins des personnes en situation d'itinérance, qu'elles aient besoin d'aide dans l'espace public, de ressources d'hébergement d'urgence ou de centres de jour, de logement ou encore de mesures d'insertion sociale et professionnelle.

Ces axes sont

  • Accompagner et cohabiter dans l'espace public en favorisant notamment une approche d'intervention sociale adaptée dans le centre-ville ainsi qu'en périphérie, dans les différents quartiers. 
  • Sécuriser et stabiliser les personnes dans des espaces d'accueil afin d'accueillir plus de gens vivant une situation d'itinérance, notamment les femmes, les autochtones, les personnes ayant un grave problème de toxicomanie ou de troubles mentaux, et d'autres personnes avec des besoins spécifiques. 
  • Loger pour sortir de la rue et prévenir l'itinérance, notamment en créant, en quatre ans, 950 logements sociaux et communautaires et une centaine de chambres, tout en développant des approches adaptées pour les personnes en itinérance chronique. 
  • Agir ensemble pour l'inclusion sociale en favorisant l'implantation de projets d'insertion sociale et professionnelle. 

Les actions municipales prendront en compte les problématiques qui émergent et qui demandent une lecture constante de la situation de l'itinérance à Montréal. Cela permettra de mieux adapter les réponses aux besoins grâce à la collaboration essentielle des partenaires publics et communautaires. Elles visent tant l'itinérance visible que cachée, cette dernière touchant davantage les jeunes et les femmes. 

Réflexe Montréal

Rappelons que l'entente « Réflexe Montréal », conclue en 2017, confère de nouveaux pouvoirs et responsabilités à la Ville de Montréal, à titre de métropole du Québec. Cette entente prévoit notamment la création du Bureau de la gouvernance, qui permettra à la mairesse de Montréal et au ministère de la Santé et des Services sociaux de partager une vision commune des besoins de la métropole en matière de soutien aux personnes en situation d'itinérance. 

« Aider les personnes à sortir de l'itinérance et prévenir celle-ci est au cœur du développement social de notre ville. Avec l'adoption aujourd'hui du nouveau Plan d'action montréalais en itinérance, l'administration municipale démontre son leadership en veillant à poursuivre une action cohérente et inclusive, de concert avec les partenaires. C'est tous ensemble que nous trouverons des solutions à ce phénomène social complexe », a affirmé Rosannie Filato.

Le Plan d'action montréalais en itinérance 2018-2020 s'inscrit dans la Politique de développement social « Montréal de tous les possibles! », adoptée en juin 2017.

Le plan d'action et la politique sont disponibles sur le site web de la Ville de Montréal à l'adresse suivante : ville.montreal.qc.ca/diversite

Sources 

À lire aussi

catégories: Population, Santé des femmes, Santé des hommes, Services sociaux, Services de santé, Prévention, Actualités, Professionnel, Communiqués