Santé Montréal

Nouvelle

- Population, Intoxication au monoxyde de carbone, Direction de santé publique

Importante tempête de neige!

Tempête de neige importante! Évitez l'intoxication au monoxyde de carbone

Évitez l'intoxication au monoxyde de carbone

À la veille d’une importante tempête de neige, la Direction régionale de santé publique de Montréal (DRSP) tient à rappeler les mesures à prendre pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone.

Déblayez votre voiture avant de la démarrer

Avant de démarrer le moteur de sa voiture, il faut s’assurer d'enlever la neige accumulée autour du tuyau d'échappement et tout autour de son automobile. Ainsi, vous évitez que les gaz d’échappement ne s’accumulent sous le véhicule et ne s’introduisent à l’intérieur dans des concentrations qui peuvent rapidement devenir dangereuses, voire mortelles.

Munissez-vous d’un avertisseur de monoxyde de carbone

Il est fortement recommandé d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone dans les logements ayant des appareils de chauffage au gaz, au mazout ou au bois. Vous devriez aussi faire vérifier votre système de chauffage annuellement par un professionnel.

Dans le cas d’une panne de courant, il ne faut jamais utiliser des appareils d’appoint alimentés par un combustible à l’intérieur. Le monoxyde de carbone est généré lorsqu’un combustible brûle, comme de l’huile, du gaz, du bois, de l’essence, du charbon, du propane, etc.

 

  • 2/3 des logements à Montréal ont au moins 1 source de monoxyde de carbone
  • 1/3 de ces logements ont un avertisseur de monoxyde de carbone

 

Les gaz d’échappement sont toxiques, la DRSP recommande aussi l’installation d’un avertisseur de monoxyde de carbone dans les logements attenants à un garage fermé ou au-dessus d’un stationnement intérieur.

Liens utiles

Source

Dans les médias

catégories: Population, Intoxication au monoxyde de carbone, Direction de santé publique