Santé Montréal

Nouvelle

Prévenir l'AVC

Un risque plus important

Le corps des femmes est différent, et elles sont plus à risque de subir un AVC à certains moments de leur vie. L’AVC est trois fois plus fréquent chez les femmes enceintes que chez celles d’âge comparable qui ne le sont pas.

 

Le risque d’AVC augmente chez les femmes ménopausées et il s’élève jusqu’à 30 % avec le recours au traitement d’hormonothérapie substitutive.

 

Les femmes âgées qui subissent un AVC sont plus nombreuses et les séquelles sont plus importantes.

 

Les femmes d’origine sud-asiatique ou africaine sont exposées à un risque accru d’AVC. Il en va de même pour les Autochtones, qui éprouvent aussi de la difficulté à avoir accès à des traitements adéquats et à du soutien lors de leur rétablissement.

 

Qu’est-ce qu’un AVC?

 

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une perte soudaine de la fonction cérébrale. Elle est provoquée par l’interruption de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau (AVC ischémique) ou par la rupture d’un vaisseau sanguin à l’intérieur du cerveau (AVC hémorragique).

 

Il peut arriver que l’obstruction d’une artère cérébrale ne soit que temporaire et qu’elle se résorbe naturellement, sans laisser de séquelles. Il s’agit d’un accident ischémique transitoire (AIT) ou mini-AVC. Les symptômes sont les mêmes que ceux d’un AVC, mais ils disparaissent en moins d’une heure. L’AIT est à prendre au sérieux puisqu’il peut être suivi d’une attaque cérébrale parfois plus grave dans les 48 prochaines heures. Vous devez consulter un médecin immédiatement.

 

Symptômes

 

Il est important de savoir reconnaître les signes d’un AVC et d’appeler le 9-1-1 immédiatement lorsque vous êtes témoins de l’un de ces signes ou que vous croyez le subir. Les AVC ont des conséquences très variables, mais environ 1 individu sur 10 récupère complètement. Plus de la moitié des gens en gardent des séquelles.

 

Reconnaître les signes et réagir VITE peut faire la différence entre la vie ou la mort d’une personne et son rétablissement complet, ou bien une incapacité persistante.

 

Protection et prévention

  • Cessez de fumer
  • Gardez un poids santé
  • Faites de l’activité physique
  • Gardez une bonne pression artérielle
  • Adoptez un régime alimentaire sain et équilibré
  • Prenez vos médicaments prescrits par votre médecin

 

Facteurs de risques

  • L’hypertension artérielle
  • Le taux de cholestérol élevé
  • Le diabète
  • La fibrillation auriculaire (FA)

 

Consulter aussi

Sources

catégories: Population, Santé des femmes, Santé des hommes, Services de santé, Prévention, Actualités, Institut de cardiologie de Montréal

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Dernière mise à jour le : 14 juin 2019