Santé Montréal

Nouvelle

- Population, Professionnel, Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

Première mondiale en cardiologie au CUSM : un « marteau-piqueur » pour guérir le cœur

Première mondiale en cardiologie au CUSM : un « marteau-piqueur » pour guérir le cœur

Grâce à son « effet marteau », un nouveau fil-guide pourrait faciliter la revascularisation des artères du cœur

Le calcium qui s’accumule et bloque les artères du cœur est l’ennemi juré des cardiologues interventionnels (médecins spécialisés dans le traitement des maladies cardiovasculaires à l’aide d’un cathéter).

En effet, le niveau de calcification d’une artère coronaire a une influence directe sur le taux de succès, la durée et le risque de complications de la procédure non chirurgicale pour désobstruer les artères complètement bloquées, plus connue sous le nom d’angioplastie de l’occlusion chronique totale (OCT).

Cependant, un fil-guide mis à l’essai pour la première fois au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) pourrait aider les médecins  à surmonter les défis techniques de cette procédure, la rendant non seulement plus rapide, plus facile, mais aussi plus sécuritaire pour le patient. Ce nouveau dispositif réduirait le risque de complications et le recours à une chirurgie à cœur ouvert (pontage coronarien).

« Ce fil pourra faire la différence entre le succès et l’échec d’une angioplastie de la OCT, car il sera capable de percer rapidement à des endroits où les autres guides échouent. Il ouvrira le chemin, nous permettant de donner suite au traitement dans l’artère malade, » déclare le Dr Stéphane Rinfret, directeur du Programme de cardiologie interventionnelle du CUSM et médecin spécialisé en angioplasties complexes.

Lire la suite

Source

À lire aussi

catégories: Population, Professionnel, Centre universitaire de santé McGill (CUSM)