Santé Montréal

Lumière sur le cannabis

Parler avec les ados

Parler cannabis avec les adolescents

Parler de cannabis avec les adolescents n’est pas toujours facile, ni pour vous et ni pour eux. Que vous soyez un parent, un éducateur ou un autre adulte significatif dans leur vie,  votre opinion compte. Avoir une conversation honnête sur le cannabis permet d’ouvrir le dialogue et de partager vos attentes. La légalisation du cannabis est une bonne occasion pour en parler. 

Une majorité de non-consommateurs

Les adolescents sont rapidement confrontés au cannabis, que ce soit à l’école, dans le quartier, sur les terrains sportifs ou dans les fêtes. Malgré tout,  la majorité choisit de ne pas consommer. Certains ont peur des dangers associés à la consommation, d’autres craignent d’être jugés ou rejetés ou manquent simplement d’intérêt.  

Pourquoi les adolescents consomment-ils?

Les adolescents consomment du cannabis pour diverses raisons, certaines ont plus de chances de mener à une consommation problématique. La curiosité ou la recherche de plaisir n’implique pas les mêmes risques que chercher à fuir la réalité ou atténuer le stress ou la tristesse. 

Chercher à connaître les raisons qui poussent l’adolescent à consommer vous aidera à l’orienter vers autre chose ou à lui offrir de l’aide.

  • Amenez-le à découvrir d’autres sources de plaisir (ex : faire partie d’un band ou être dans une équipe sportive.)
  • Montrez-lui qu’il n’est pas obligé de toujours faire comme ses amis.  Rappelez-lui qu’une  majorité des jeunes de son âge ne consomment pas. 
  • Aidez-le à trouver d’autres moyens pour combattre son stress ou sa timidité. 
  • Suggérez- lui de consulter un professionnel de la santé s’il consomme pour des raisons d’anxiété, d’insomnie, de douleur ou pour se concentrer.

Gardez en tête que d’autres raisons qui dépassent votre adolescent peuvent également expliquer sa consommation. Un problème peut venir de la famille (ex. : divorce, parent seul et débordé), des amis ou de l’école (ex : intimidation, gangs, violence, abus).  

Vers le haut

Préparer la discussion 

  •  Posez-vous des questions.  Avoir vous-même réfléchi au cannabis avant d’entamer la conversation peut vous éviter de réagir trop intensément à ses propos.  Quelle est votre opinion sur le cannabis ? En avez-vous déjà consommé ? Que souhaitez- vous tirer de cette conversation avec votre adolescent?  
  •  Informez-vous. Vous serez plus en confiance si vous avez des informations de base sur le cannabis. Vous pouvez aussi chercher ces informations avec lui. Les découvrir en même temps que lui fera progresser la conversation. Que dit la loi ? Quels sont les effets ? Quels sont les risques ? Quelles sont les fausses croyances ? 
  •  Considérez son expérience. Si l’adolescent consomme déjà du cannabis, ne lui parlez pas seulement des aspects négatifs des drogues. Orientez-le plutôt vers les conseils de consommation responsable. (voir consommation responsable) Découragez-le de conduire s’il a consommé et de mélanger le cannabis avec d’autres substances comme l’alcool. 

Vers le haut

Pour les parents

 

Pour se faire une opinion, il est bon que l’adolescent ait discuté de cannabis avant de faire le choix de consommer ou non. Voici quelques conseils pour vous aider à parler de cannabis avec lui.

 

Engagez une vraie conversation ! Écoutez-le et essayez d’établir une conversation où vous laissez du temps et où vous montrez du respect pour ses opinions. Votre ado sera plus disposé à vous entendre.

  • Commencez à en parler ! Placez le cannabis dans un contexte plus large pour faciliter le dialogue. Utilisez un fait d’actualité, profitez d’un film ou d’une série télé qui traite du cannabis. Demandez des nouvelles de l’école, discutez des projets de votre enfant. Si vous trouvez difficile d’avoir une conversation en face à face, parlez dans la voiture ou pendant une activité que vous aimez faire ensemble (ex : cuisine, sport).  
  • Gardez votre calme ! Évitez de vous fâcher, surtout si vous avez demandé à votre enfant d’être honnête. Cela signifie parfois de taire vos opinions, vos craintes ou vos préjugés pour éviter de fermer la porte au dialogue. L’honnêteté est précieuse et doit être respectée. 
  • Posez des questions ouvertes ! Posez des questions qui commencent par «pourquoi» ou «comment», plutôt que par «est-ce que». Cela  exige des réponses plus longues que seulement «oui» ou «non». Invitez votre adolescent  à parler de ses préoccupations ainsi que des avantages et inconvénients de ses choix. 

Posez des limites claires. Votre rôle de parent consiste à établir des règles claires et de rappeler les conséquences si elles ne sont pas respectées. Les conséquences peuvent être des pertes de privilèges ou des interdictions de sorties. Vous pouvez aussi féliciter votre adolescent lorsqu’il respecte les règles. Expliquez-lui que vous voulez le meilleur pour lui et que vous désirez le soutenir dans ses projets.

Montrez-lui qu’il peut «tripper» autrement. Intéressez-vous aux buts et aux espoirs de votre adolescent.  Encouragez-le à écrire ses aspirations ou ses rêves sur papier et à trouver des solutions concrètes pour les réaliser. La conversation sera plus agréable si elle n’est pas centrée uniquement sur le cannabis. 

Vers le haut

Pour les éducateurs, les entraîneurs, les animateurs

 

À mesure qu’ils vieillissent, les adolescents deviennent moins sensibles à l’influence des parents et plus ouverts aux influences extérieures. Leurs amis exercent une influence grandissante, mais la vôtre reste importante dans le développement de leur identité.

 

Chaque conversation est une occasion de vous intéresser aux jeunes, et ce, bien au-delà de la question du cannabis. La qualité de vos contacts et l’intérêt que vous portez à leurs aspirations peuvent les aider à gérer cette question. Votre opinion par rapport au cannabis sera écoutée. 

  •  Dites aux adolescents que la plupart de leurs camarades ne consomment pas.  
  •  Rappelez-leur qu’ils sont des modèles pour les plus jeunes et pour leurs amis. 
  •  Expliquez que leur consommation de cannabis peut nuire à leur performance! Quand les jeunes participent à des activités sportives par exemple, la consommation de cannabis peut nuire à leur performance ou même les exclure d’une équipe ou d’un programme. À l’école, cela peut réduire leurs capacités d’apprendre et de retenir l’information. C’est aussi votre rôle de bien rappeler les conséquences de ne pas respecter les règles. 

Vers le haut

Vous êtes un parent et vous consommez?

La légalisation du cannabis peut amener  plus d’adultes à consommer  ou à parler plus ouvertement de leur  consommation passée. 

Comment gérer cette situation quand on a des adolescents à la maison? 

Cela dépend de la relation que vous avez avec votre adolescent. S’il est en confiance et que le dialogue est ouvert, c’est le bon moment d’expliquer que les adolescents ne sont pas comme les adultes. L’usage fréquent du cannabis peut avoir des conséquences sur le développement de leur cerveau, leurs capacités d’apprentissage, leur développement social et émotionnel. Retarder le plus possible leur première consommation, c’est mettre plus de chances de leur côté.

Si les règles de la maison sont claires et que vos attentes sont bien établies, votre consommation sera perçue comme responsable et fera partie des habitudes ordinaires de la vie. Il est inutile de trop valoriser le cannabis.

Vers le haut

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Dernière mise à jour le : 09 mai 2019