Santé Montréal

Prévention des chutes

Cliquer pour fermer l'accordéon

Cliquer pour ouvrir l'accordéon

Description

Pourquoi c’est dangereux de tomber?

Tous les ans, un tiers des aînés de 65 ans et plus tombera. Toutefois, plus on vieillit, plus les conséquences peuvent être graves. 
Pour plusieurs aînés, la chute constitue l’événement déclencheur pour une transition de vie pas toujours souhaitable. Elle peut mener à une perte d’autonomie ou de mobilité, à une fracture, à l’hébergement ou même au décès.

 

À Montréal : 

  • La majorité des chutes surviennent à domicile.
  • Les aînés vivant seuls ont 3 fois plus de chance de se blesser par chute que ceux qui habitent avec quelqu’un.
  • Parmi les aînés victimes de chutes, 8 sur 10 sont des femmes, c’est 4 fois plus que les hommes!
  • Parmi les aînés victimes de blessure par chute, 50% ont 75 ans et plus.

Tomber ce n’est pas banal!

C’est quoi, faire une chute?

Faire une chute, c’est perdre l’équilibre et tomber. 

Plusieurs facteurs peuvent augmenter les risques de tomber et de se blesser.

     

Des facteurs personnels : 

  • Problème d’équilibre
  • Des os et des muscles plus fragiles 
  • Problèmes de vision ou d’audition
  • Sédentarité (peu d’activité physique)
  • Effets secondaires liés à la prise de certains médicaments*
  • Envie urgente d’aller à la toilette

* Le mélange et la quantité de certains médicaments, la prise de psychotropes peuvent avoir des effets secondaires. N'hésitez pas à en parler avec votre médecin ou avec un pharmacien.

Des facteurs dans son domicile :

  • Surface glissante
  • Manque d’éclairage
  • Obstacles qui font trébucher

Nous avons tous un rôle à jouer

  • Les citoyens

Faire preuve de bon voisinage et garder un œil sur les aînés de votre quartier. Ramasser les objets qui bloquent le passage ou les trottoirs (branches, déchets, bacs de recyclage ou de compostage). Offrir son aide, par exemple, pour sortir les poubelles, pour déneiger, pour transporter les sacs ou pour faire les courses.

  • Les propriétaires immobiliers

Faciliter les déplacements en adaptatant l'environnement et le milieu de vie de la personne âgée. 

  • Les acteurs du milieu communautaire

Offrir des opportunités de rester actifs et engagés dans la communauté (activités physiques et sociales, ateliers, etc.).
Offrir des services de soutien (accompagnement, popote roulante, etc.).
Diffuser les campagnes de prévention et de promotion de la santé (isolement, maltraitance, chutes, etc.).

  • La municipalité

Entretenir et adapter les voies et les espaces publiques pour assurer la sécurité des aînés (aménagement urbain, entretien des rues et des intersections, etc.).
Offrir une programmation d’activités physiques adaptées à tous les âges.
Assurer l’accès à des moyens de transport adapté et sécuritaire pour les aînés.

  • Les professionnels de la santé

Responsables en matière de prévention des chutes par le biais de pratique clinique (détection et intervention sur les facteurs de risques, évaluations pertinentes, référence aux ressources de la communauté, etc.).

L'été comme l'hiver, on peut tomber

On pense souvent que les chutes sont plus fréquentes en hiver, mais c’est faux!

Les chutes se répartissent sur toutes les saisons.

 

Surveillez ces symptômes l'été lors des périodes de chaleur accablante :

  • Trouble de la circulation sanguine (oedème) au niveau des membres inférieurs 
  • Étourdissements, syncope due à la chaleur (perte de connaissance brève et soudaine, évanouissement) 
  • Faiblesse ou crampes musculaires
  • Déshydratation

Prenez les précautions nécessaires pour marcher en hiver : 

  • Marchez lentement et avec précaution
  • Portez des bottes antidérapantes ou des crampons pour circuler sur les surfaces glacées
  • Testez avec un pied les zones potentiellement glissantes
  • Utilisez un sac à dos pour transporter vos effets personnels
  • Gardez les entrées, les escaliers et les trottoirs déneigés et déglacés (attention à la glace noire). N'hésitez pas à engager quelqu'un pour vous aider.
  • Ne marchez pas avec une vue obstruée.
  • Marchez comme un pingouin sur les endroits très glacés.
  • Signalez toute surface non traitée à la Ville de Montréal en appelant au 311.
Haut de page

Symptômes

Haut de page

Quand consulter

Haut de page

Complications

Haut de page

Protection et prévention

Haut de page

Facteur de risques

Haut de page

Aide et ressources

Le programme intégré d'équilibre dynamique (PIED) s’inscrit dans un continuum de services qui vise à prévenir les chutes et les fractures chez les aînés autonomes qui vivent à domicile et qui sont préoccupés par les chutes ou par leur équilibre.

Le programme Vivre en Équilibre, organisé par l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, est offert par des pairs (bénévoles) ou par tout intervenant ayant reçu une formation d’animateur. C’est un programme de groupes qui cible la peur de tomber et ses conséquences sur la participation sociale et la qualité de vie. Il peut convenir à des personnes utilisant ou non une aide à la mobilité (ex. une marchette).

Vous pouvez éviter les chutes en effectuant les modifications nécessaires à votre maison et à vos habitudes, et en vous assurant de bien manger, de rester actif et d’utiliser toute aide fonctionnelle qui peut faciliter  votre vie quotidienne tout en augmentant votre sécurité.Votre autonomie et votre bien-être en dépendent.

Move50+ est une plateforme interactive donnant accès gratuitement à une variété de capsules vidéos d’entraînement adaptées et d’articles d’informations santé spécialement conçus pour les besoins des personnes âgées de 50 ans et plus. Il est recommandé de faire régulièrement une activité physique qui améliore la force et l’équilibre.

Haut de page

Traitements

Haut de page

Personnes à risques

Haut de page

Éditée par : Direction régionale de santé publique de Montréal.
Dernière mise à jour le : 2019.03.29