Santé Montréal

VIH/Sida

Cliquer pour fermer l'accordéon

Cliquer pour ouvrir l'accordéon

Description

Depuis le début de l’épidémie mondiale de VIH/sida dans les années 1980, c’est surtout le terme “sida” qui est utilisé dans la population et dans les médias. Il est important de faire la différence entre le VIH et le sida.

Le VIH, ou virus de l’immunodéficience humaine, s’attaque au système immunitaire, c’est-à-dire aux cellules permettant au corps de se défendre contre des infections. Sans traitement, le virus peut rendre les personnes plus vulnérables à certaines infections et maladies. Les traitements disponibles pour les personnes vivant avec le VIH leur permettent d’avoir une espérance de vie normale. 

Le sida, ou syndrome d’immunodéficience acquise, survient quand une infection par le VIH n'est pas traitée. Le système immunitaire est alors très faible. Certaines maladies peuvent ainsi se développer. Sans traitement, elles peuvent causer le décès. Les traitements disponibles permettent d’éviter ces complications.

À Montréal, plusieurs personnes vivent avec le VIH sans le savoir. On estime que ce serait le cas pour 14 % d’entre elles. 

Le dépistage est le seul moyen de savoir si une personne vit avec le VIH. 

Pour savoir si vous devriez passer un test de dépistage du VIH, n’hésitez pas à en parler avec une infirmière ou un médecin. Ces professionnels sont bien placés pour répondre à vos questions et discuter avec vous des nombreuses options de prévention. 
 
Pour savoir où vous faire dépister à Montréal

Haut de page

Symptômes

Haut de page

Quand consulter

Haut de page

Complications

Haut de page

Protection et prévention

Modes de transmission

Le VIH se transmet le plus souvent :

  • Par des relations sexuelles anales ou vaginales sans condom (sauf si la personne vivant avec le VIH prend un traitement efficace et que sa charge virale est faible ou indétectable)
  • Par le partage de seringues (pour les personnes qui s’injectent des drogues)
  • Lors de la grossesse ou l’accouchement, si la mère qui vit avec le VIH n’est pas sous traitement.

Le VIH ne PEUT PAS se transmettre :

  • Par des contacts physiques du quotidien (toucher, embrasser, serrer la main, etc.)
  • Par la nourriture ou des ustensiles (fourchette, cuillère, couteau, verre, etc.)
  • Par des contacts avec des poignées de porte ou des toilettes

Prévention

Plusieurs moyens efficaces existent pour prévenir la transmission du VIH :

  • Traitement : élimine la transmission par voie sexuelle lorsque la charge virale (quantité de virus dans le sang) est faible ou indétectable
  • Utilisation du condom : réduit le risque de transmettre ou d’attraper le virus ou d’autres infections transmissibles sexuellement comme la gonorrhée, la chlamydia ou la syphilis
  • Dépistage régulier : permet de connaître si on vit avec le VIH et de recevoir des conseils de prévention adaptés. 
  • PrEP (prophylaxie pré exposition) : empêche efficacement l’infection par le VIH chez les personnes qui ne vivent pas avec le VIH, à condition de prendre le traitement tel que prescrit. Pour en savoir plus.
  • PPE (prophylaxie post exposition) : pris dans les 72 heures suivant une exposition à risque, ce traitement d’urgence réduit nettement le risque d’infection. La PPE est disponible dans la plupart des salles d’urgence d’hôpitaux, dans certains CLSC et cliniques spécialisées.
Haut de page

Facteur de risques

Haut de page

Aide et ressources

Haut de page

Traitements

Les traitements pour le VIH/sida, appelés médicaments antirétroviraux, ont beaucoup évolué depuis les années 1980. Ils sont maintenant très efficaces et occasionnent moins d’effets secondaires que les traitements plus anciens.

Les traitements doivent être pris durant toute la vie. Ils permettent aux personnes vivant avec le VIH d’avoir une qualité et une espérance de vie semblables à celles de l’ensemble de la population.

Les traitements permettent aussi de diminuer et de contrôler la quantité de virus présents dans le sang (charge virale). Avec un traitement efficace pris tel que prescrit, une personne verra généralement sa charge virale baisser rapidement. Lorsqu’une personne a une charge virale faible ou indétectable, elle ne transmet pas le VIH durant les relations sexuelles, même lors de relations sans condom.

Haut de page

Personnes à risques

Le VIH peut toucher tout le monde.

À Montréal, certaines communautés sont plus vulnérables au VIH. Plus de 9 nouveaux diagnostics sur 10 touchent l’une des trois communautés suivantes :

  • Les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes
  • Les personnes originaires de pays où le VIH est endémique
  • Les personnes utilisatrices de drogues injectables
Haut de page

Éditée par : Direction régionale de santé publique de Montréal.
Dernière mise à jour le : 2019.11.29