massage therapy business plan examples edit writing writing a critical review essay law school admission essay service fordham best buy resume application harvard business school phd thesis business writing services org

Santé Montréal

- Population, Santé des enfants, Actualités, Professionnel, Direction de santé publique

La vaccination en milieu scolaire est reportée à l’automne 2021-2022

La vaccination en milieu scolaire est reportée à l’automne 2021-2022

 

En raison du contexte de la pandémie de COVID-19 à Montréal, la Direction régionale de santé publique de Montréal a décidé de reporter la vaccination scolaire à l’automne 2021-2022. Toutefois, l’impact de cette décision sur l’épidémiologie des maladies évitables par la vaccination visée par le programme scolaire chez les élèves montréalais est jugé très faible, voire négligeable, parce que l’administration de ces vaccins peut être reportée à court terme.

Cette mesure touche la vaccination suivante : 

  • 4e année du primaire : Hépatite A et B, Virus du papillome humain (VPH)
  • 3e année du secondaire : Mise à jour de la vaccination, notamment Diphtérie-Tétanos, Méningocoque, VPH, Hépatite B

Le milieu scolaire rassemble généralement les conditions gagnantes permettant de rejoindre les clientèles visées pour atteindre des couvertures vaccinales significatives. Le contexte dans lequel se trouve actuellement la région montréalaise en raison de la pandémie de COVID-19 rend ces conditions d’exercice nettement moins propices à l’obtention des résultats escomptés pour l’année scolaire 2020-2021. 

De plus, avec le passage au palier rouge, les infirmières scolaires normalement assignées à la vaccination sont actuellement mobilisées pour la prévention et la gestion des cas et des éclosions de COVID en milieu scolaire. À cela s’additionnent plusieurs enjeux logistiques (ex. isolement fréquent et imprévisible de classes-bulles) qui compromettent le déroulement efficace des activités de vaccination. 

La vaccination demeure un service essentiel de santé publique. Cette mesure exceptionnelle découle de l’incertitude quant à l’état de situation épidémiologique au regard de la COVID-19 qui prévaudra à Montréal à l’hiver et au printemps 2021. L’objectif d’avoir une protection populationnelle par la vaccination sera maintenue malgré ce report. 

À consulter aussi

catégories: Population, Santé des enfants, Actualités, Professionnel, Direction de santé publique

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Dernière mise à jour le : 24 octobre 2020