Santé Montréal

- Population, Actualités, Professionnel

Traumatisme craniocérébral léger

Traumatisme craniocérébral léger - Conseils pour reprendre ses activités après une commotion cérébrale

Conseils pour reprendre ses activités après une commotion cérébrale

Un membre de votre entourage ou vous-même avez subi une commotion cérébrale? Pour favoriser une bonne récupération et diminuer les effets à long terme, il est important de reprendre graduellement ses activités le moment venu.

Afin de guider les personnes concernées, l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) lance une vidéo en deux parties présentant des conseils destinés à la reprise graduelle des activités intellectuelles, physiques et sportives à la suite d'un traumatisme craniocérébral léger (TCCL), communément appelé commotion cérébrale. 

  • La première partie de la vidéo présente les symptômes fréquents et les signaux d'alerte associés à un TCCL ainsi que la période de repos initial à respecter.
  • La deuxième partie offre une série de conseils sur la reprise graduelle des activités intellectuelles, physiques et sportives.

Le traumatisme craniocérébral léger (TCCL), aussi appelé communément « commotion cérébrale », est la forme la plus commune des traumatismes craniocérébraux et celle qui engendre le plus grand nombre de visites chez le médecin. Le TCCL peut provoquer divers symptômes pouvant affecter le fonctionnement d’une personne au quotidien. La prise en charge précoce et adéquate de cette condition, qui comprend une démarche progressive et graduelle de reprise des activités, permet d’en diminuer les effets à long terme.

Source

À consulter aussi

catégories: Population, Actualités, Professionnel

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Dernière mise à jour le : 04 décembre 2019