Santé Montréal

- Population, Hiver, Prévention, Actualités, Direction de santé publique

Taux de monoxyde de carbone dans une voiture enneigée avec le moteur allumé

Une expérience pour sensibiliser aux dangers que présente le CO

À la suite de la tempête qui a laissé plus de 20 cm de neige sur Montréal au courant de la fin semaine, Luc Lefebvre, toxicologue de la Direction régionale de santé publique de Montréal a procédé lundi matin à une expérience. Dans le but de sensibiliser la population aux dangers que présente le monoxyde de carbone (CO), nous avons démarré un véhicule dont le tuyau d’échappement et l’entrée d’air étaient bloqués par la neige qui s’était accumulée.

Surveillez les ondes de MétéoMédia, la journaliste Rebecca Salomon a été témoin des résultats de l’expérience. En à peine une minute, la concentration du monoxyde de carbone à l’intérieur du véhicule a atteint des niveaux dangereux pour la santé.

Nous tenons à rappeler l’importance de déneiger sa voiture avant de la mettre en marche. Le monoxyde de carbone est un gaz qui ne se sent pas et qui ne se voit pas. Il n’irrite pas les yeux et ne provoque pas la toux. De ce fait, le CO est difficile à détecter et peut être dangereux pour la santé.

Renseignez-vous au sujet du monoxyde de carbone et soyez vigilent.

Sur le même sujet

L'importance de bien déneiger sa voiture - Reportage de Rébecca Salomon, MeteoMedia

catégories: Population, Hiver, Prévention, Actualités, Direction de santé publique

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Dernière mise à jour le : 20 juin 2019