Santé Montréal

Programmes et interventions

Tout-petit en milieu de garde

Attention! Enfants en mouvement

Si vous êtes un service de garde éducatif à l’enfance de la région de Montréal et que vous désirez obtenir des informations sur cette démarche veuillez communiquer, par téléphone ou par courriel, avec :

Suzanne Guay
Conseillère en promotion de la santé
Service Environnement urbain et saines habitudes de vie
514 528-2400, poste 3323
suzanne.guay.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca

Mon service de garde actif

 

Le projet Mon service de garde physiquement actif a débuté à l'automne 2015 grâce au soutien financier du plan d'action Montréal physiquement active. Ce projet, qui regroupe les cinq commissions scolaires de la région de Montréal, a pour but d’encourager le personnel qui œuvre en service de garde à planifier et à adopter des pratiques qui favorisent un mode de vie physiquement actif chez les jeunes. 

Vidéos Mon service de garde physiquement actif 

Cette vidéo a été rendue possible grâce au soutien financier de ParticipAction.

Pourquoi un projet en activité physique au service de garde?

À Montréal, près de 80 % des élèves d’âge préscolaire-primaire (écoles publiques) passent, en moyenne, 20 heures par semaine au service de garde (incluant la période du dîner)1. C’est davantage à l’éducation préscolaire alors que les jeunes peuvent y passer en moyenne 25 heures par semaine. Le service de garde à l'école est donc le seul endroit qui peut faire bouger autant de jeunes à la fois, pour une aussi longue période. Le personnel qui y travaille peut donc faire une grande différence dans les habitudes que les jeunes adopteront, puisqu’il peut, de par son accompagnement quotidien, par les activités stimulantes et variées qu’il propose, par un encadrement adéquat et par une attitude positive, avoir une grande influence sur le développement de comportements actifs chez les jeunes en privilégiant, dans son programme éducatif, des activités physiques au détriment d’activités plus sédentaires

Par ailleurs, comme l'a décrété l'Organisation mondiale de la santé, l'école est le lieu par excellence pour joindre le plus grand nombre de jeunes et les sensibiliser à un mode de vie sain et actif. Pour ce faire, il est demandé à l’école de prendre à sa charge une bonne partie du temps recommandé en offrant aux élèves diverses possibilités de pratique d’activités physiques quotidiennes en plus du cours d’éducation physique et à la santé. Cette attente est d’autant plus importante puisque les enfants demeurent de plus en plus longtemps sous la responsabilité du milieu scolaire. Ainsi, sachant que chez les 6 à 11 ans, près de 50% des filles et 25% des garçons ne bougent pas suffisamment et, qu'à lui seul, le service de garde peut faire bouger les jeunes au moins une heure par jour, elle est toute là l'importance de se préoccuper de ce service.

1 MELS, Portail de données informationnelles. Compilation par la DR de Montréal. 2014-03-13. Document non publié.

Impacts de la pratique d'activités physiques chez les jeunes

En plus d'être une forme de divertissement et une source de bien-être, la pratique d'activités physiques diversifiées et ininterrompues a des effets positifs significatifs sur la santé et la réussite éducative des jeunes. De fait, elle améliore la santé physique et mentale, favorise l'adoption et le maintien de saines habitudes de vie et contribue à améliorer les habiletés cognitives et, par le fait même, la réussite scolaire des jeunes.2

Toutefois, pour donner le goût aux jeunes de bouger il faut, dès leur plus jeune âge, les initier au plaisir que procure l’activité physique. D'ailleurs, les études le prouvent, c’est à partir de la petite enfance que les habiletés motrices de base (sauter, grimper, courir, marcher, ramper, lancer, etc.) se développent jusqu’à atteindre leur plein potentiel vers l’âge de 13 ans; la période critique se situant entre 2 et 9 ans. En l’absence de développement de ces habiletés, de nombreux jeunes abandonnent l’activité physique pour s’adonner à des loisirs plus sédentaires.

Comité scientifique de Kino-Québec (2011) L'Activité physique, le sport et les jeunes - Savoir et agir. Secrétariat au loisir et au sport, ministère de l'Éducation, du Loisir et du sport, Gouvernement du Québec.

Description du projet Mon service de garde physiquement actif

Mon service de garde physiquement actif est un projet de perfectionnement qui vise à outiller le personnel en service de garde au regard de diverses thématiques qui peuvent avoir un impact significatif dans l’adoption d'un mode de vie physiquement actif chez le jeune. Pour ce faire, ce personnel est invité à participer à une série d’ateliers concernant, entre autres, des thèmes portant sur l’importance de bouger au quotidien, l'animation d'activités physiques sécuritaires, la planification d'activités physiques, l'encadrement des élèves, l'activité physique et les élèves à besoins particuliers, etc. En parallèle avec ces ateliers, des rencontres d'échange sont également offertes aux techniciens en service de garde afin de les outiller pour favoriser un changement de pratique dans leur milieu.

Impacts de la pratique d'activités physiques chez les jeunes

En plus d'être une forme de divertissement et une source de bien-être, la pratique d'activités physiques diversifiées et ininterrompues a des effets positifs significatifs sur la santé et la réussite éducative des jeunes. De fait, elle améliore la santé physique et mentale, favorise l'adoption et le maintien de saines habitudes de vie et contribue à améliorer les habiletés cognitives et, par le fait même, la réussite scolaire des jeunes.2

Toutefois, pour donner le goût aux jeunes de bouger il faut, dès leur plus jeune âge, les initier au plaisir que procure l’activité physique. D'ailleurs, les études le prouvent, c’est à partir de la petite enfance que les habiletés motrices de base (sauter, grimper, courir, marcher, ramper, lancer, etc.) se développent jusqu’à atteindre leur plein potentiel vers l’âge de 13 ans; la période critique se situant entre 2 et 9 ans. En l’absence de développement de ces habiletés, de nombreux jeunes abandonnent l’activité physique pour s’adonner à des loisirs plus sédentaires.

Comité scientifique de Kino-Québec (2011) L'Activité physique, le sport et les jeunes - Savoir et agir. Secrétariat au loisir et au sport, ministère de l'Éducation, du Loisir et du sport, Gouvernement du Québec.

Description du projet Mon service de garde physiquement actif

Mon service de garde physiquement actif est un projet de perfectionnement qui vise à outiller le personnel en service de garde au regard de diverses thématiques qui peuvent avoir un impact significatif dans l’adoption d'un mode de vie physiquement actif chez le jeune. Pour ce faire, ce personnel est invité à participer à une série d’ateliers concernant, entre autres, des thèmes portant sur l’importance de bouger au quotidien, l'animation d'activités physiques sécuritaires, la planification d'activités physiques, l'encadrement des élèves, l'activité physique et les élèves à besoins particuliers, etc. En parallèle avec ces ateliers, des rencontres d'échange sont également offertes aux techniciens en service de garde afin de les outiller pour favoriser un changement de pratique dans leur milieu.

Un outil pour passer à l'action l'hiver :

Écoles participantes

Répertoire en activité physique

Pour toute question relative au projet Mon service de garde physiquement actif, veuillez communiquer avec: 

Marylène Goudreault 
Service Environnement urbain et saines habitudes de vie
Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'île-de-Montréal
Téléphone : 514-528-2400 poste 3377
Courriel : marylene.goudreault.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca  

Mon service de garde physiquement actif est un projet développé grâce à la contribution financière de Québec en forme et l'axe 4 du plan d'action Montréal physiquement active

Ce projet de perfectionnement, d'une durée de deux ans, vise à encourager le personnel qui œuvre en service de garde à planifier et à adopter des pratiques qui favorisent un mode de vie physiquement actif chez les jeunes.

     

Activité physique en milieu scolaire

Ma cour: un monde de plaisir! Guide pour l'aménagement, l'organisation, l'animation de la cour d'école et l'encadrement des élèves 

Il contient les composantes suivantes: 

  • Mise en contexte - Pourquoi revoir la cour d'école
  • Mobilisation
  • Encadrement des élèves (nouveauté Montréalaise)
  • Aménagement de la cour d’école
  • Organisation des périodes d’activités
  • Animation de la cour d’école et jeunes leaders.

Ma cour: un monde de plaisir

Défi Ma cour: un monde de plaisir!

Les écoles primaires participantes sont encouragées à profiter de ce défi pour faire connaître un projet d'environnements favorables à la pratique d'activités physiques lié à leur cour d'école.

Celles qui déposent un projet courent la chance de gagner une bourse de 500$ pour faire l'achat de matériels reliés à la cour d'école en plus d’être reconnues dans différents outils de communication ciblés ainsi que lors d'un événement relié au défi santé, volet municipal qui aura lieu en mai 2016. 

Qu'est-ce que le guide Ma cour: un monde de plaisir ?

Cette courte vidéo présente sommairement le guide Ma cour : un monde de plaisir!

Informations générales relatives au Guide Ma cour: un monde de plaisir!

Pourquoi ce guide ?

Parce que l’école doit mettre en place des conditions ou des mesures pour favoriser une vie harmonieuse et active dans la cour d’école.

À qui s’adresse-t-il ?

Au milieu scolaire, plus spécifiquement aux comités responsables de la cour d’école et leurs collaborateurs.

Que propose-t-il ?

Une démarche ainsi que des outils que le comité de cour d’école (ci-après appelé « comité »), en collaboration avec son équipe-école, pourra utiliser afin de bonifier ce qui se fait dans la cour d’école. Tout au long de la démarche, il est proposé de consulter l’ensemble de l’équipe-école, les élèves ainsi que la communauté, afin de s’assurer de bien répondre aux besoins et à la réalité du milieu, mais surtout des principaux utilisateurs : les jeunes.

Quelques définitions pour s’y retrouver…

Avant d’aller plus loin, il importe d’apporter quelques précisions quant à l’utilisation du guide Ma cour : un monde de plaisir! Tout d’abord, puisque les besoins et la réalité des écoles primaires québécoises varient considérablement d’un milieu à l’autre, ce guide ne doit pas être vu comme étant un programme clé en main. C’est plutôt un guide qui servira de référence aux écoles afin de les aider dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur projet de cour d’école. À cet effet, pour se procurer le guide Ma cour : un monde de plaisir!, la démarche doit déjà être entamée dans votre école par la formation d’un comité. Ce guide, qui s’adresse principalement au comité et à son équipe-école, propose des pistes de réflexion afin de les aider à prendre des décisions quant à l'encadrement des élèves et l’aménagement, l’organisation et l’animation de la cour d’école.

Par ailleurs, les termes « aménagement », « organisation » et « animation » prennent ici une signification bien spécifique :

  • Aménagement de la cour d’école : Disposition de l'espace (cour d’école) destinée à satisfaire des besoins donnés (besoins de l’équipe-école et des élèves) en mettant en place les équipements nécessaires en vue de le rendre exploitable ou plus profitable (lignage, modules de jeux, arbres et arbustes, table à pique-nique, équipement sportif tel que panier de basket-ball, etc.).
  • Organisation des périodes d’activités : Démarche ayant pour objectif de créer et d’organiser les éléments d'un projet en vue d'un rendement optimal et de veiller à l'adaptation et à l'amélioration du projet par un contrôle régulier.
  • Animation des périodes d’activités : Modalités d’intervention auprès d'un groupe qui visent à accroître la participation de ses membres (les élèves) et à favoriser la réalisation des objectifs du groupe (faire en sorte que tous les élèves soient physiquement actifs, favoriser les relations harmonieuses, assurer la sécurité des élèves, etc.).

De même, on distinguera le « comité de cour d’école » qui désigne l’organisme responsable du projet et qui est formé par un groupe de personnes provenant de l’équipe-école, de parents, de la communauté, et des élèves du « comité de collaborateurs » qui est constitué de personnes qui, à certains moments de l’année, pourront être mises à contribution pour l’avancement du projet de cour d’école (par exemple : paysagiste, responsable des ressources matérielles de la commission scolaire, géomètre, etc.).

Que contient-il ?

Le guide est organisé de manière à outiller et à accompagner le comité pendant les différentes étapes d’élaboration et de mise en œuvre d’un projet de cour d’école. Il comporte différentes sections sur :

  • les arrimages avec les politiques ministérielles, les programmes nationaux, le plan de formation de l’école québécoise, etc.;
  • la mobilisation de l’équipe-école et du milieu;
  • l'encadrement des élèves;
  • l’aménagement de la cour d’école;
  • l’organisation des périodes d'activité;
  • l’animation de la cour d’école et les jeunes leaders.

Et de plus, il contient une banque de jeux cour d’école; et un disque optique numérique (cédérom) renfermant tous les outils du guide.

Pour vous aider à vous y retrouver, voici une figure illustrant les volets proposés dans le guide :

* Les outils ainsi que la banque de jeux sont disponibles sur le cédérom inclus dans le guide, et ce, pour vous permettre de les imprimer selon vos besoins.

Le guide fournit également un certain nombre d’outils qui viennent aider le comité à réaliser chacun des volets proposés. Il comprend également des suggestions qui viennent donner des idées au comité pour l’aider dans son projet.

Finalement, le guide présente des exemples d’initiatives réalisées dans certaines écoles du Québec. Ces exemples, qui se trouvent dans le volet « Mise en contexte » du guide, illustrent bien des projets de cour d’école dont vous pouvez vous inspirer.

Comment l’utilise-t-on ?…

Ce guide n’est pas un livre de recettes dont il faut suivre chaque étape à la lettre et dans l’ordre prévu. Il est plutôt conçu pour faire cheminer le comité dans sa réflexion et dans la mise en œuvre du projet de cour d’école. Bien qu’il propose une séquence bien précise, l’école peut décider de la modifier selon l’étape où elle en est rendue dans son processus de réflexion et selon ses besoins et réalités. Ainsi, ce guide propose différentes façons de faire parmi lesquelles le comité pourra choisir ce qui lui convient le mieux.

Les outils, développés par des écoles ou dans d’autres contextes, illustrent certaines façons de faire. Il ne faut pas hésiter à les adapter aux réalités du milieu.

Quel est l’accompagnement offert ?

L’accompagnement, réservé pour les écoles de Montréal qui ont suivi la formation Ma cour: un monde de plaisir!, est :

  • accompagnement individualisé par le porteur de dossier cour d’école de votre commission scolaire;
  • accès à l'espace privé cour d’école (accès à une foule de références Internet portant sur la cour d'école, au guide Ma cour : un monde de plaisir! (PDF), à des banque de jeux, à des idées de projet, etc.).

Remerciements et crédits

Kino-Québec tient à remercier les nombreuses personnes qui ont participé à la production de ce guide. De plus, il est essentiel de souligner l’utilité des différents ouvrages qui ont fortement inspiré les collaborateurs lors de la rédaction de ce guide :

  • Ma cour d’école active et animée (2008), Programme d’organisation et d’animation de la cour d’école. Projet pilote de la Direction de santé publique du CIUSSS du Centre-Est-de-l'Île-de-Montréal, en partenariat avec la Commission scolaire de Montréal. Auteurs : Marylène Goudreault, Marie-Hélène Guimont et Jacques Richard.
  • Mieux vivre ensemble dans la cour d’école (1999), Guide d’animation et d’aménagement, Direction de la santé publique de la Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Chaudière Appalaches. Auteurs : Benoit Laberge, Diane Boudreault et Édith Dumont.
  • Mieux vivre dans la cour d’école (2002), Programme d’animation et d’aménagement de la cour d’école, Direction de santé publique de la Régie régionale de la santé et des services sociaux de Lanaudière. Auteurs : Donald Dessureault et Luc Marsolais.
  • Cour d’école active et structurée : organisation des jeux pour les récréations (2007), Direction de santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Auteurs : Yanik Lefebvre, Claude Picard, Yves Chiasson, Michel Leclerc et Raymond Painchaud.

Nous tenons également à remercier les écoles de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) ainsi que de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) qui ont alimenté les réflexions de Kino-Québec en participant au projet-pilote du programme Ma cour d'école active et animée.

Banderole - Mon école participe à la démarche Ma cour: un monde de plaisir!

Le guide Ma cour: un monde de plaisir!, conçu en 2009 par Kino-Québec et ses partenaires, propose une démarche visant à outiller les acteurs des milieux scolaires au regard de l’aménagement, de l’organisation et de l’animation de la cour d’école et de l'encadrement des élèves. Cette démarche se veut flexible afin que toutes les écoles primaires puissent adapter les outils proposés selon leur contexte scolaire.

En complément au guide Ma cour : un monde de plaisir!, les écoles de la région de Montréal ont la chance d’obtenir une banderole format 4 pieds x 7 pieds afin de l’installer sur le mur extérieur de l’école.

Pour obtenir cette banderole, les écoles sont invitées à compléter un questionnaire en ligne justifiant les raisons pour lesquelles l’école désire recevoir la banderole.

Caractéristiques et visuel de la banderole

Grandeur de la banderole: 4 pieds par 7 pieds.

Matériel: Vinyle 15 onces pour extérieur (résistant aux intempéries)

Fixation: La banderole est dotée de 12 oeillets en métal.

Coût: Gratuit. *L’école est toutefois responsable de l’installation de la banderole sur l'un de ses murs extérieurs.

Critères pour recevoir la banderolle

  • Travailler dans une école de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) ou de la Commission scolaire de la Pointe-de-l'île (CSPI).
  • Avoir un comité cour d'école composé de membres du personnel tels que : direction, technicien en éducation spécialisé, enseignants, spécialistes, personnel du service de garde, etc.
  • Avoir débuté des actions au regard de la cour d'école.
  • Avoir amorcé ou terminé des réflexions au regard de l'aménagement de la cour d'école, l'organisation des périodes d'activités, l'animation des jeunes leaders ou l'encadrement des élèves avec l'aide du Guide Ma cour : un monde de plaisir!
  • Offrir un environnement sain et sécuritaire dans lequel le jeune peut être physiquement actif, s'épanouir et développer des compétences sociales.
  • Considérer la cour d'école comme un lieu harmonieux pour tous ses utilisateurs.
  • Compléter et envoyer le formulaire en ligne.

Cette banderole est uniquement offerte aux écoles de la région de Montréal.


Partenaires des commissions scolaires 

Commission scolaire de Montréal  

Marie-Hélène Guimont
CP en éducation physique et à la santé - Plan d'action Bouger une heure par jour 
514 596-6000, poste 1114
guimontmh@csdm.qc.ca  

Commission scolaire Pointe de l'Île

Nathalie Brullemans
CP Services de garde
514 642-9520, poste 14733
n-brullemans@cspi.qc.ca  

Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys 

Diane Archambault
CP en éducation physique et à la santé
514 855-4500, poste 8807
diane.archambault@csmb.qc.ca  


Écoles ayant reçu la banderole

Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB)

  • École Catherine-Soumillard 
  • École Enfants-du-Monde 
  • École primaire Laurentide 
  • École Notre-Dame-des-Rapides 
  • École Du Grand-Héron 
  • École Jonathan-Wilson 
  • École Beau-Séjour 
  • École Émile-Nelligan 
  • École Lajoie
  • École Guy-Drummond
  • École Martin-Bélanger
  • École Lévis-Sauvé

Commission scolaire de Montréal (CSDM)

  • École Christ-Roi
  • École Bienville
  • École Jean-Baptiste-Meilleur
  • École Louis-Colin
  • École Saint-Enfant-Jésus
  • École Saints-Martyrs-Canadiens

Commission scolaire de la Pointe-de-l'île (CSPI) 

  • École Jules-Verne
  • École Fernand-Gauthier

Formulaire d'inscription en ligne

Si vous souhaitez obtenir la banderole - Mon école participe à la démarche Ma cour : un monde de plaisir! veuillez remplir le formulaire en ligne.

Note :

Il n'est pas possible d'enregistrer le formulaire et d'y revenir plus tard. Assurez-vous d'avoir toute l'information nécessaire avant de le remplir.

Assurez-vous également de remplir tous les champs munis d'un astérisque "*".

 

Questions

Si vous avez des questions au sujet de la banderole, n'hésitez pas à communiquer avec :

Marylène Goudreault
Service Environnement urbain et saines habitudes de vie
514 528-2400, poste 3377
marylene.goudreault.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca  

 

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.09.19