Santé Montréal

Information générale

Les vagues de chaleur sont une cause de surmortalité. Malheureusement,  les changements climatiques en cours contribuent à accroître la fréquence et l'intensité des vagues de chaleur.

L'excès de mortalité enregistrée lors de ces épisodes serait principalement attribuable à l'exacerbation de maladies chroniques existantes, notamment les affections cardiovasculaires, respiratoires, neurologiques et rénales. Par exemple, l'épisode de chaleur extrême qu'a connu Montréal en juillet 2010 aurait entraîné le décès de 106 personnes. Les deux tiers de ces décès sont survenus chez des personnes présentant des affections sous-jacentes comme des problèmes cardiovasculaires et le tiers chez des personnes ayant des problèmes de santé mentale (troubles psychotiques, alcoolisme).

L’excès de mortalité enregistré lors de ces vagues de chaleur affecte de façon particulière les personnes âgées en raison du cumul de facteurs de risque sanitaires et sociaux dans cette population. Il semble également que les personnes atteintes de problèmes cardiovasculaires et de problèmes de santé mentale soient plus vulnérables aux effets de la chaleur. Certaines caractéristiques résidentielles de même que la présence d’îlots de chaleur urbains peuvent contribuer à accroître le risque auquel sont exposés les individus vivant dans ces environnements. Les jeunes enfants de 0 à 4 ans sont aussi vulnérables lors de ces vagues de chaleur.

Vers le haut

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.06.13