Santé Montréal

Information générale

Les eaux récréatives comprennent les piscines et autres bassins artificiels (ex. pataugeoires, spas), les plages ainsi que les plans d’eau de l’île de Montréal.

Piscines et autres bassins artificiels

Sur l’île de Montréal, on retrouve un grand nombre de piscines intérieures ou extérieures, de pataugeoires et de centres aquatiques destinés à la population. Il est important de maintenir une bonne qualité d’eau de baignade afin d’éviter les infections transmises par les eaux de baignade (ex. conjonctivites, otites, problèmes cutanés, gastro-entérites, etc). Le Règlement sur la qualité de l'eau des piscines et autres bassins artificiels du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) ainsi que le Guide d'exploitation des piscines et autres bassins artificiels (MDDELCC) ont pour objectif d’encadrer le suivi de la qualité de l’eau des eaux récréatives en bassins artificiels.

Plages

On compte 4 plages autour de l’île de Montréal : la plage du Parc Jean-Drapeau sur l’île Notre-Dame (gérée par la Société du parc Jean-Drapeau), les deux plages du Parc-nature du Cap St-Jacques (gérée par la Ville de Montréal) ainsi que la plage du Parc-nature du Bois-de-l’Île-Bizard (gérée par la Ville de Montréal). Un grand nombre de baigneurs fréquente ces installations récréatives durant la saison estivale (mi-juin à la fin août). Le MDDELCC, dans le cadre de son Programme Environnement-Plage, la Ville de Montréal et la Société du parc Jean-Drapeau effectuent périodiquement des mesures de la qualité bactériologique de l’eau des quatre plages de l’île durant toute la saison estivale.

Plans d’eau de l’île de Montréal

Il existe de nombreux plans d’eau sur l’île de Montréal (ex. fleuve St-Laurent, lac St-Louis, canal Lachine, etc.) qui peuvent être utilisés pour des activités de contacts directs avec l’eau (baignade, surf) ou indirects (ex. canot, kayak, pêche etc.). La Ville de Montréal surveille périodiquement (échantillonnage hebdomadaire de mai à septembre) la qualité bactériologique autour de l’île de Montréal. Les résultats de ces analyses ainsi que l’amélioration de la qualité de ces plans d’eau au cours des années sont disponibles sur le site Internet de la Ville de Montréal.

La surveillance de la qualité des eaux récréatives et la mise en place de diverses interventions pour en améliorer la qualité constituent des stratégies efficaces. Les activités de santé publique consistent à fournir une expertise de santé publique aux exploitants et aux usagers des installations aquatiques récréatives.

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.06.13