Santé Montréal

La santé des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH)

Statistiques

Au Canada, 55,5% des nouveaux diagnostics d’infection par le VIH concernent des HARSAH, ce qui correspond à 1136 nouvelles infections annuelles. Selon les estimations, 51,9% des 63 110personnes vivant avec le VIH au Canada sont des HARSAH. Près de 15% d’entre elles ne connaissent pas leur statut sérologique.

Au Québec, les HARSAH représentent 66% des 294 nouveaux diagnostics du VIH en 2016. Cette proportion est relativement stable depuis 2014.

À Montréal, les HARSAH représentent 70% des 175 nouveaux diagnostics du VIH en 2016. Parmi eux, 31,1% n’avaient jamais été dépistés auparavant et pour près de 30% d’entre eux, le dernier test datait de plus d’un an.

Si le nombre de diagnostics est stable ou en baisse dans la plupart des tranches d’âge, il est en hausse significative chez les HARSAH âgés de 15 à 24 ans.

Sur la période 2002-2016, la majorité des HARSAH diagnostiqués à Montréal sont originaires du Canada (75,5%), mais près de 25% sont originaires d’autres régions du monde (Amérique centrale et du sud, Asie, Afrique du Nord et Subsaharienne, Caraïbes, Europe).

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.09.24