Santé Montréal

Information générale

Le programme Interventions éducatives précoces (IÉP) constitue un jalon préventif du continuum d’interventions des CIUSSS destiné aux enfants de 0 à 5 ans et sa famille.  Son but ultime est de favoriser le développement optimal des tout-petits du point de vue cognitif, langagier, socioaffectif et psychomoteur, et faciliter leur entrée à l’école.

Ses objectifs sont :

  • De favoriser l’intégration en Services de garde éducatifs à l’enfance (SGÉE) des enfants vivant en contexte de vulnérabilité, particulièrement les enfants de familles bénéficiant des Services intégrés en périnatalité et petite enfance (SIPPE).
  • De soutenir les intervenantes  des SGÉE et des haltes-garderies communautaires (HGC) dans leurs interventions auprès des enfants dont le développement inquiète.

Le programme IÉP s’appuie sur un travail de partenariat entre les CIUSSS  (les CLSC), les SGÉE et HGC.  

Dans notre Plan d’action régional intégré de santé publique (PARI) 2016-2021, les SGÉE de qualité sont positionnés comme l’un des déterminants importants du développement global des enfants. Le  programme IÉP contribue à l’accessibilité des SGÉE aux enfants issus de milieux socioéconomiques défavorisés et à la qualité d’intervention des SGÉE notamment pour les enfants dont le développement inquiète.

Des connaissances à l’appui du programme IÉP

Les expériences vécues durant la petite enfance sont fondamentales pour le développement et influenceront le parcours scolaire de l’enfant ainsi que plusieurs facettes de sa vie adulte.   L’ensemble des tout-petits ne partent pas dans la vie avec les mêmes chances. Certains grandissent dans un contexte de vulnérabilité où il est plus difficile de se développer au même rythme que les autres enfants. Les études indiquent que la  fréquentation d’un SGÉE de qualité a des effets bénéfiques sur les habiletés cognitives, langagières et sociales des enfants lors de leur entrée à l’école, et plus particulièrement pour les enfants de milieux défavorisés. Cependant  ces derniers sont les plus susceptibles de bénéficier des milieux de garde de qualité et ils y ont proportionnellement moins recours. Pour plus d’informations :

Ainsi, il faut encourager la fréquentation d’un milieu de garde de qualité pour les enfants  vivant en contexte de vulnérabilité ou dont le développement inquiète et  leur  offrir un soutien adapté à leur situation pour qu’ils réalisent leur plein potentiel.

Les objectifs montréalais du Plan d’action régional intégré concernant les Services de garde éducatifs à l’enfance (SGÉE) d’ici 2021

  • Augmenter la proportion d’enfants vivant en contexte de vulnérabilité ou dont le développement inquiète qui fréquentent un service de garde éducatif de qualité au moins 2 jours/semaine et au plus tard à partir de 18-24 mois environ;
  • Améliorer la capacité des SGÉ à soutenir des enfants vivant en contexte de vulnérabilité ou dont le développement inquiète, et leur famille;
  • Améliorer la capacité des SGÉ à mettre en oeuvre des interventions de promotion et de prévention, particulièrement en milieux défavorisés.

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.06.17