Santé Montréal

Légionellose (maladie du légionnaire)

Programmes et interventions

Prévention

Encourager l’application de mesures préventives permettant de maintenir la qualité de l’eau chaude et de prévenir la légionellose, tout particulièrement auprès des groupes vulnérables.

Puisque les chauffe-eau constituent un endroit favorable à la croissance de Legionella, il est important d’y maintenir une température suffisamment élevée pour empêcher la multiplication de ces bactéries, soit une température d’au moins 60°C. La prévention de la légionellose repose également sur l’entretien adéquat des bains tourbillons, des spas et des tours de refroidissement des édifices.
 

Enquête et intervention

  • Investigation épidémiologique et microbiologique des cas déclarés de légionellose, d’un agrégat spatiotemporel ou d’une possible éclosion.
  • Les cas déclarés peuvent être d’origine communautaire, nosocomiale ou associés à un voyage.
  • Investigation environnementale des sources potentielles de Legionella en lien avec le(s) cas.

Surveillance épidémiologique

  • Vigie permanente de la légionellose (ex. : détection d’un excès significatif de cas, d’une agrégation spatiotemporelle ou d’une éclosion).
  • Documentation et étude des tendances épidémiologiques de cette infection en tenant compte du profil microbiologique des souches.

Information

  • Les professionnels de la santé sont alertés et renseignés lorsqu’il y a des excès de cas ou une éclosion de légionellose par un appel à la vigilance.
  • Pour vous abonner aux appels à la vigilance : https://santemontreal.qc.ca/index.php?id=5570

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 25 juin 2020