Santé Montréal

Information générale

Le monoxyde de carbone (CO) est gaz incolore, inodore, non irritant et toxique qui se lie préférentiellement à l’hémoglobine pour former la carboxyhémoglobine (HbCO), diminuant ainsi la capacité du sang à transporter l’oxygène aux tissus.

Le CO est un gaz dont l'effet augmente avec la dose. Les principaux signes et symptômes comprennent des maux de tête, des étourdissements, des nausées, des vomissements, de la faiblesse, de la fatigue, de la confusion, une dyspnée, des changements dans la vision et, moins fréquemment, une douleur thoracique, une perte de conscience et des convulsions. Certaines personnes peuvent avoir des séquelles neurologiques irréversibles suite à une intoxication sévère.  L’intoxication au CO peut être confondue avec un état grippal, une intoxication alimentaire, une migraine ou des problèmes psychiatriques.

Les personnes les plus vulnérables aux effets d’une intoxication au CO sont : Les femmes enceintes, les nouveau-nés, les enfants, les personnes âgées, les personnes atteintes d’une maladie cardiaque, respiratoire ou pulmonaire, les personnes anémiques et les fumeurs.

Deux ménages sur trois à Montréal ont au moins une source de monoxyde de carbone dans leur domicile. Parmi ces ménages, moins d’un sur trois a installé un avertisseur de monoxyde de carbone.

En milieu de travail :

  • La norme d'exposition au CO telle que définie par le Règlement sur la santé et la sécurité du travail est de 200 parties par million (ppm) pour une durée d'exposition de 15 minutes et de 35 ppm, pour 8 heures.
  • Des instruments de mesures spécifiques au milieu de santé au travail sont utilisés pour vérifier si la norme d'exposition au CO est conforme.

Seul un avertisseur de monoxyde de carbone permet de le détecter la présence de CO dans l’air ambiant

Production de CO

Une exposition au CO se produit lorsqu’un combustible brûle tels que l'essence, le bois, le gaz et le mazout.

À Montréal, les sources les plus communes de CO sont les fournaises de chauffage et les chauffe-eau, les véhicules moteurs, les petits outils et les chauffages d'appoint.

En milieu de travail, parmi les sources importantes de CO, on retrouve :

  • les outils portatifs à essence
  • la machinerie lourde
  • les brûleries
  • les génératrices
  • les chariots élévateurs
  • les stationnements intérieurs et
  • les garages

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.06.13