Santé Montréal

Information générale

Plusieurs problèmes peuvent affecter la santé buccodentaire des enfants et des jeunes : la carie dentaire, les problèmes parodontaux, le traumatisme dentaire, l’érosion dentaire, les fissures labiales, les maladies infectieuses et autres. Toutefois, la carie dentaire demeure le principal problème chez les enfants et les jeunes. Heureusement l’application de mesures préventives reconnues efficaces permet de prévenir ou d’arrêter son développement. Ces mesures font partie d’une stratégie éprouvée de prévention en santé buccodentaire et sont :

  • l’exposition optimale aux fluorures sous toutes ses formes (dentifrice, application topique professionnelle, fluoration des eaux de consommation)
  • l’application d’agents de scellement dentaire
  • la réduction de la consommation de sucres dans les aliments et les boissons.

Les interventions de santé publique en prévention des problèmes buccodentaires évitables dont la carie dentaire chez les enfants et les jeunes se font en conformité avec le Programme national de santé publique 2015-2025 (PNSP). Plus particulièrement, le plan d’action régional intégré de santé publique de Montréal 2016-2021 vise à agir à la fois au niveau des habitudes en lien avec la santé buccodentaire ainsi qu’au niveau des services dentaires préventifs individuels aux enfants de 5 à 8 ans à risque de carie dentaire.

Les recommandations en lien avec les habitudes en santé buccodentaire sont :

  • se brosser les dents deux fois par jour dès l’apparition des premières dents (avec une quantité de dentifrice fluoré adaptée selon l’âge) et utiliser quotidiennement la soie dentaire
  • limiter la fréquence de consommation d’aliments et de boissons sucrés (sucre raffiné ou naturel) ou acides et éviter d’en prendre en dehors des repas.
  • visiter le cabinet dentaire : il importe de rappeler aux parents que les enfants de 9 ans et moins, peuvent bénéficier de soins dentaires gratuits. En effet, le système de santé couvre notamment les enfants de 9 ans et moins pour certains services diagnostiques (examens et recommandations appropriées) et curatifs, mais non préventifs

Pour les services dentaires préventifs individuels, depuis 1982, le MSSS a cessé la couverture des services dentaires préventifs en cabinet dentaire privé et a confié au réseau de santé publique le mandat d’offrir aux enfants des services dentaires préventifs, reconnus comme efficaces pour prévenir la carie dentaire.

Des services dentaires préventifs individuels sont offerts aux enfants de 5 à 8 ans à risque de carie dentaire en milieu scolaire sont :

  • en maternelle, le dépistage buccodentaire en vue de la classification des élèves à risque de carie dentaire et de l’évaluation du besoin évident de traitement de la carie dentaire avec orientation en cabinet dentaire.
  • de la maternelle à la deuxième année du primaire, le suivi dentaire préventif individualisé deux fois par année auprès des élèves à risque élevé de carie dentaire, au cours duquel ils reçoivent une application topique professionnelle de fluor et un counseling en lien avec le brossage quotidien des dents, la soie dentaire et les habitudes alimentaires, dont la réduction de la consommation d’aliments et de boissons cariogènes
  • en deuxième année du primaire, l’examen buccodentaire par un dentiste auprès des élèves en vue d’une application d’agent de scellement à l’école et de l’évaluation du besoin évident de traitement de la carie avec orientation en cabinet dentaire; l’application d’agents de scellement dentaire à l’école auprès des élèves qui en ont besoin.

Objectifs du Plan d’action régional intégré de santé publique de Montréal d’ici 2021

Au niveau des habitudes en lien avec la santé buccodentaire :

  • Augmenter à 85 % la proportion des enfants et des jeunes qui se brossent les dents deux fois par jour avec un dentifrice fluoré particulièrement parmi ceux de parents à faible revenu et faible scolarité
  • Augmenter à 25 % la proportion des enfants et des jeunes qui utilisent la soie dentaire quotidiennement
  • Diminuer à 25 % la proportion des enfants et des jeunes qui prennent deux collations sucrées ou acides ou plus par jour
  • Augmenter la proportion des enfants de 9 ans et moins ayant visité le cabinet dentaire au cours d’une année parmi ceux de famille à faible revenu

Au niveau des services dentaires préventifs individuels aux enfants de 5 à 8 ans à risque de carie dentaire :

  • Maintenir à plus de 90 % la proportion des élèves de maternelle des écoles primaires publiques qui bénéficient d’un dépistage buccodentaire en vue de la classification des élèves à risque de carie dentaire et de l’évaluation du besoin évident de traitement de la carie dentaire avec orientation en cabinet dentaire
  • Augmenter à 85 % la proportion des élèves de deuxième année des écoles primaires publiques bénéficiant d’un examen buccodentaire par un dentiste en vue d’une application d’agents de scellement et de l’évaluation du besoin évident de traitement de la carie dentaire avec orientation en cabinet dentaire
  • Augmenter à 90 % la proportion des élèves qui bénéficient d’un premier suivi préventif individualisé (SPI) parmi les enfants de la maternelle identifiés à risque élevé de carie dentaire
  • Augmenter à 90 % la proportion des élèves bénéficiant d’un second SPI au cours de la même année
  • Effectuer une application d’agents de scellement aux élèves de deuxième année du primaire qui en ont besoin;
  • Augmenter la proportion des enfants de 9 ans et moins ayant visité un cabinet dentaire au cours d’une année parmi ceux de famille à faible revenu

Vers le haut

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.03.13