Santé Montréal

Programmes et interventions

  • En 2015, on en dénombrait 97 points de services préventifs de type clinique jeunesse sur l’Île de Montréal (76 en milieu scolaire et 21 en CLSC).
  • Bien que chaque point de service ait ses forces, aucun ne répond entièrement aux standards de qualité de l’OMS.

Des pistes d’action pour l’amélioration des services

À la lumière des standards de qualité de l’OMS et du portrait des services de type cliniques jeunesse à Montréal réalisé en 2015, la Direction régionale de santé publique propose les pistes d’action suivantes :  

  • Uniformiser les groupes d’âge desservis en rendant accessibles les services de type clinique jeunesse à tous les jeunes de 12 à 25 ans; 
  • Procéder à une analyse formelle des besoins des jeunes afin de s’assurer de fournir des services adaptés à leur réalité; 
  • Offrir des plages horaires plus accommodantes, soit en soirée et la fin de semaine; 
  • Mieux intégrer les nouvelles technologies, notamment pour la prise de rendez-vous et dans l’offre de services; 
  • Renforcer la gamme de services offerts aux jeunes, notamment en santé mentale, en prévention des comportements à risque et en promotion de saines habitudes de vie; 
  • Consolider les équipes multidisciplinaires quant au nombre et aux types de professionnels et envisager des collaborations avec le réseau de l’éducation et de la santé de façon à assurer des corridors de services efficaces.

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.06.13