Santé Montréal

Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance (SIPPE)

Information générale

Les Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance (SIPPE) sont un programme du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, spécialement conçus pour soutenir les parents et les jeunes enfants. Il réunit des professionnels de la santé, des intervenants et des organismes communautaires qui travaillent ensemble pour offrir les Services Intégrés en Périnatalité et Petite Enfance. Ils offrent aux futurs parents ainsi qu’aux familles de jeunes enfants un coup de pouce durant la grossesse ainsi que lors de l’arrivée du bébé jusqu’à son entrée à l’école.

Objectifs

Ses objectifs sont :

  • de favoriser le développement des enfants âgés de 0 à 5 ans; 
  • de maximiser le potentiel de santé et de bien-être des familles à partir de la grossesse; 
  • d’améliorer les conditions de vie des familles. 

Clientèles visées

Les clientèles visées par le programme SIPPE sont : 

  • Futurs parents ou parents vivant sous le seuil de faible revenu et sans diplôme d’études secondaires ou professionnels.

Le programme SIPPE est né de la fusion de plusieurs programmes existants et s’inspirent de ceux-ci : Naître égaux - grandir en santé (NÉGS), le Programme soutien aux jeunes parents (PSJP) et le Programme de soutien éducatif précoce. 

Les objectifs montréalais du Plan d’action régional intégré d’ici 2021

  • 80 % des familles admissibles seront inscrites au programme SIPPE.
  • Toutes les familles inscrites au programme SIPPE le seront entre la 12e et 20e semaine de grossesse.
  • Les familles suivies dans le cadre des SIPPE recevront des visites à domicile selon l’intensité prévue au cadre de référence du programme. 
  • Augmenter la proportion des familles rejointes par les SIPPE qui demeurent dans le programme jusqu’à ce que l’enfant entre à l’école. 
  • Tous les intervenants et gestionnaires du programme SIPPE auront les compétences pour appliquer le programme.

Stratégie

Lorsqu’une famille est confrontée à des conditions de vie difficiles, le jeune enfant a besoin d’être entouré, tout comme ses parents. Pour permettre aux familles de développer leur plein potentiel, le programme SIPPE met donc de l’avant une stratégie qui vise à renforcer le pouvoir d’agir des personnes et des communautés.

Pour ce faire :

  • les SIPPE sont offerts dès la douzième semaine de la grossesse, de façon intensive et continue, jusqu’à l’entrée de l’enfant en maternelle; 
  • l’accompagnement des parents et des enfants se fait par une intervenante privilégiée. On vise d’abord à établir une relation de confiance. Au fil du temps, celle-ci devient significative et les aide à faire face aux défis et aux difficultés de leur quotidien; 
  • les intervenantes des CIUSSS et des organismes communautaires accueillent les parents, les écoutent, reconnaissent leurs forces et les soutiennent, soulignent leurs réussites et les accompagnent vers les ressources appropriées de leur communauté; 
  • intervenantes des CIUSSS et des organismes communautaires souscrivent aux principes d’intervention suivants : 

    • privilégier l’approche de petits pas; 
    • respecter les besoins et le rythme des parents; 
    • souligner les efforts des parents aussi souvent que possible; 
    • soutenir chacun des membres de la famille ; 
    • tenir compte des valeurs de la famille; 
    • encourager le réinvestissement quotidien; 
    • s’appuyer sur l’équipe interdisciplinaire et sur l’action intersectorielle; 

  • des projets concrets sont mis de l’avant, tant au niveau local, régional que national afin de créer des environnements qui soient favorables à la santé et au bien-être. L’action intersectorielle est la stratégie privilégiée pour agir sur les déterminants sociaux et économiques de la santé.  

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Oui.

Non.

Envoyer.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.06.13