Santé Montréal

Statistiques

Tabac et santé

Les conséquences du tabagisme sur la santé sont désastreuses. Environ la moitié des fumeurs réguliers meurent d’une maladie liée à la consommation de tabac et perdent en moyenne 10 années de vie. À Montréal, on attribue notamment à la consommation de tabac :

  • 75 % des décès  par cancer du poumon, de l’oropharynx, de l’œsophage et du larynx
  • 79 % des décès attribuables aux maladies pulmonaires obstructives chroniques
  • 15 % des décès par maladies cardiovasculaires et cérébrovasculaires.

Fumée secondaire du tabac

La fumée qui émane d’une cigarette allumée contient 4 000 composés chimiques incluant 70 agents cancérigènes.

On associe à l’exposition à la fumée secondaire un risque augmenté de :

  • décès par cardiopathie ischémique
  • cancer du poumon
  • infections des voies respiratoires inférieures (bronchites, pneumonies) et otites moyennes à répétition chez les enfants de deux ans et moins
  • développement de l’asthme et exacerbations plus fréquentes chez les enfants de moins de six ans
  • faible poids à la naissance et syndrome de la mort subite du nourrisson.
     

Le portrait du tabagisme à Montréal

Carte 1 - Nombre et proportion (%) des fumeurs actuels de 15 ans et plus par territoire de CSSS, île de Montréal 2012
Portrait du tabagisme chez les jeunes montréalais, Direction régionale de santé publique de Montréal  
Portrait local du tabagisme (2014)
 

Cette information vous a-t-elle été utile?.

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2018.11.14